Îlot central cuisine

Ilot central cuisine : 3 critères pour en faire le bon choix

Partagez cet article !

Un îlot de cuisine au centre est particulièrement attrayant. Cependant, il est essentiel d’en choisir un qui soit adapté à la taille et à la disposition de la pièce. S’agit-il seulement d’un plan de travail, ou bien d’un évier et de plaques de cuisson ? Quels seront sa forme, ses matériaux et ses dimensions ? Détails sur les critères de sélection à prendre en compte !

La cuisine est-elle adaptée à ce type d’installation ?

Un îlot central n’est pas pratique dans une pièce de moins de 15 m2, car il prend trop de place et entrave la circulation et l’utilisation de la cuisine. La taille idéale est de 20 m2, ce qui permet à l’îlot de s’intégrer facilement dans une pièce fermée. L’îlot central fonctionne bien dans les grands espaces ouverts, comme un grand salon qui comprend une cuisine, une salle à manger et un salon.

L’îlot moyen a une profondeur de 90 cm et une longueur de 120 cm. Pour assurer l’harmonie et la cohérence de l’ensemble, choisissez des meubles de la même hauteur que le reste des meubles de la cuisine.

Un espace de 120 cm entre les meubles est nécessaire pour une circulation optimale entre l’îlot et les meubles. Cela permet à deux personnes de passer sans bloquer les ouvertures des portes ou des tiroirs.

Déterminer les formes et les matériaux de fabrication

Les préférences personnelles, l’espace disponible et le type d’îlot central choisi influencent tous la forme. L’îlot central de la cuisine peut être rectangulaire, carré, rond ou ovale.

En ce qui concerne les matériaux, vous aurez la possibilité d’utiliser tous ceux que l’on trouve habituellement dans les cuisines, en fonction de vos préférences, de l’esthétique générale de la cuisine, du budget et de l’îlot central prévu.

En effet, si l’îlot comprend à la fois une zone de cuisson et une zone de lavage, le plan de travail doit être à la fois étanche et résistant à la chaleur. L’étape suivante consiste à sélectionner un matériau dans une liste qui comprend le carrelage, la pierre, le bois massif, le stratifié, la résine, le zinc et le béton.

Définir le type d’ilot central à installer

Prévoyez au moins 30 cm entre les zones de cuisson et de lavage de votre îlot central de cuisine, car l’eau et le feu ne font pas bon ménage.

Un espace de cuisson avec des plaques chauffantes et un four peut également être installé sur l’îlot central de cuisine. Comme il sera alimenté et surmonté d’une hotte aspirante pour évacuer les fumées et les graisses de la cuisine, les contraintes d’implantation seront différentes.

Lorsque l’îlot central de cuisine comprend un évier et éventuellement un lave-vaisselle, l’installation devient plus difficile, car l’îlot central doit être relié à la fois à une entrée et à une sortie d’eau avec une pente suffisante, ce qui entraîne des coûts de construction importants. À noter qu’il existe tant d’autres types d’ilot central cuisine.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !