Aimez MaChronique !



Gilbert San Pietro di Monte Rosso

Partagez cet article !


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

Gilbert San Pietro di Monte Rosso

Gilbert San Pietro di Monte Rosso a suivi ses études musicales au Conservatoire National de Région de Nice et y a obtenu les premiers prix de percussion et notamment de piano dans la classe de Madame Simone Delbert-Février. Par la suite lauréat pianiste des «Incontri con la Musica» de San Remo en Italie, il perfectionne ses connaissance pianistiques dans diverses master classes dont l’Académie Internationale d’Eté de Nice avec Maitre Gabriel Tacchino.

Passionné de musique. Passionné de piano. Engagé pour la promotion de cet instrument. Engagé dans la découverte des jeunes talents et impliqué dans leur promotion. Passionné d’histoire et de sa corrélation avec l’évolution de la musique. Concertiste interprétant des styles et des auteurs de toutes les époques concernées depuis la création du piano. Polyvalence lui permettant d’insérer dans son répertoire des œuvres de Beethoven, Chopin Gershwin, Piazzola, Joplin, Bolling, Legrand,…etc. Amateur d’Opéra. Ayant assumé de 1977 à 1995 le poste de clavier percussion solo dans l’Orchestre Philharmonique de l’Opéra de Nice.

Depuis 15 ans il a renoué avec les liens familiaux ancestraux, et il se produit désormais sous ce nom « à rallonge » qui dévoile ses origines Piémontaises. Il a aussi adopté ce patronyme pour ses concerts et ses activités musicales afin de marquer une rupture avec sa carrière passée de Percussionniste et pour recentrer sa carrière sur le Piano sans qu’il y ait une ambigüité d’activité entre sa carrière précédente et sa carrière actuelle.

Parmi les diverses formations avec lesquelles il se produit, Pianoforténor est née d’une passion commune pour le Lyrique en général et le tango en particulier, avec le ténor Gilles San Juan, passion qui les a réunis il y a déjà plus de 20 ans. C’est après une rupture due à leurs carrières respectives que ces deux artistes font à nouveau partager cette complicité avec le public depuis Juin 2011 suite à leurs retrouvailles pour un concert donné dans le cadre des « Saisons Musicales de l’Estéron ». Ils remportent depuis lors succès après succès, dont notamment en Janvier 2012 au New Year Music Festival In Gstaad en Suisse.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !