épargner en 2022

Épargner en 2022 : Les différentes alternatives

Partagez cet article !

Les récents événements qui ont bousculé les années 2020 et 2021 ont engendré des répercussions économiques majeures. D’après La Banque de France, l’épargne des Français aurait augmenté de 200 milliards d’euros ces deux dernières années en raison de la crise sanitaire. Dans ce contexte incertain, placer son épargne est devenu une question cruciale. Pour cela, il existe différentes alternatives qui présentent chacune leurs inconvénients et leurs avantages. Où placer son épargne en 2022 ? C’est la question à laquelle nous allons répondre dans cet article.

Pourquoi épargner son argent ?

Épargner n’est pas un geste anodin. C’est une action qui mérite réflexion tant son utilité et ses répercussions sont importantes. L’épargne sert notamment à faire face aux imprévus. C’est en quelque sorte une roue de secours financière qui vous laisse une marge de manœuvre lorsque vous traversez une situation difficile (licenciement, accident, problème de santé, achat imprévu, etc.).

On peut encore citer bien d’autres utilités sur le fait d’épargner :

  • S’offrir une retraite confortable
  • Léguer un patrimoine financier à ses proches
  • Mener à bien ses projets d’avenir
  • Générer des revenus passifs

À l’instar de l’année 2021, l’année en cours sera sûrement une année incertaine (sur le plan économique tout du moins). Épargner en 2022 est donc plus qu’une sécurité, c’est une nécessité.

Pour placer son argent, il n’y a pas que les livrets bancaires. Il existe quantité d’autres possibilités, parfois méconnues. C’est justement ce que nous allons vous présenter.

Comment épargner en 2022 ?

Pour gérer son épargne, de nombreuses solutions s’offrent à vous. Voici ici les types d’épargne et de placements les plus sûrs pour l’année 2022.

Les placements bancaires

Les placements bancaires sont les plus plébiscités lorsqu’il s’agit d’épargne. Ils se déclinent en une multitude de catégories, les plus connues étant le livret A et le livret d’épargne. Ces deux types de livrets ont l’avantage d’être accessibles à tous et ne présentent quasiment aucun risque. Ils sont aussi totalement exonérés d’impôt. 

L’inconvénient est qu’ils sont très peu rentables. Voilà pourquoi, ces livrets doivent être privilégiés pour une épargne à court terme comme un achat important dans l’année ou un départ en vacances.

Nous pouvons également mentionner le PEL (Plan d’Épargne Logement) ou le PEA (Plan d’Épargne en Actions). Dans le cas du PEA, il s’agit là d’un plan d’épargne un peu plus risqué, mais plus rentable que le PEL sur le long terme (8% de rentabilité contre 1% respectivement). C’est donc une bonne option d’épargne si vous avez déjà un placement bancaire sans risque.

Nous pouvons encore citer de nombreux autres placements tels que le PER (Plan d’Épargne Retraite), le LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire) ou encore le compte-titres.

Les assurances vie

Les assurances vie entrent dans la catégorie des placements bancaires, mais leur fonctionnement est un peu à part. En effet, leur taux de rémunération n’est pas fixé par l’état (à l’inverse du Livret A ou du LDDS par exemple).

Il s’agit de l’une des meilleures ressources pour son épargne de précaution. D’ailleurs, beaucoup de Français utilisent l’assurance vie pour préparer leur retraite. D’après la FFA (Fédération Française des Assurances) 45% des ménages détiennent au moins un contrat d’assurance vie. Elle est donc considérée comme le placement préféré des Français !

Bien qu’elle n’ait pas su séduire les épargnants en 2020, elle a connu une forte hausse en 2021. D’après la FFA, les assurances vie ont eu une collecte nette de « 18,5 milliards d’euros, en hausse de 22,1 milliards d’euros par rapport à la même période de 2020 ». Il est peu probable que la tendance s’inverse en 2022. Si ce produit d’épargne séduit tant, c’est en raison de sa flexibilité, sa sécurité, sa rentabilité et parce qu’il facilite la transmission du patrimoine financier.

Les placements immobiliers

Le plus connu des placements immobiliers est sans aucun doute le placement locatif. Il s’agit d’un investissement qui consiste à faire l’acquisition d’un bien immobilier pour le louer. Très utile pour apporter un complément de revenu passif (ou semi-passif), le bien immobilier peut également être légué où servir d’habitation une fois la retraite atteinte.

Investir dans l’immobilier en 2022 est une très bonne idée, car les taux d’intérêt sont actuellement très bas. Certaines banques proposent même des taux inférieurs à 1% pour les emprunts. Si l’investissement locatif est très plébiscité, c’est parce qu’il s’agit d’un placement à la portée de tous (puisqu’il est financé par l’emprunt) générant une plus-value importante.

Les placements alternatifs

Le terme « placement alternatifs » regroupe tous les placements jugés comme non conventionnels. Certains estiment qu’il s’agit de placements très rentables, mais risqués. Parmi ces solutions d’épargne atypiques, nous pouvons citer :

  • Les œuvres d’arts
  • Le vin
  • Les voitures de collection
  • Les financements participatifs
  • Les cryptomonnaies
  • Les métaux précieux

Cette dernière option est très intéressante. En effet, si les placements alternatifs sont jugés dangereux, ce n’est pas le cas des métaux précieux. Il s’agit d’une option sûre pour épargner en 2022.

Épargner dans l’or

L’épargne dans l’or est une solution qui fait de plus en plus parler d’elle. Cela n’est pas dû au hasard, le métal jaune présente énormément d’avantages en termes d’épargne. Il est souvent qualifié de valeur refuge pour la simple et bonne raison qu’il protège les épargnants contre les risques d’inflation. L’or est un produit physique décorrélé des marchés financiers ; Sa valeur dépend uniquement de l’offre et de la demande. La quantité d’or sur Terre étant limitée, l’offre est alors fixe. En revanche, la demande est en constante augmentation ces dernières années. On peut donc en déduire que l’or va continuer à prendre de la valeur. Investir dans l’or en 2022 est sans doute un choix judicieux.

Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous. Des sociétés comme oretgestion.com mettent à disposition des investisseurs un système d’achat/revente des métaux précieux en ligne. Les transactions se font en temps réel et la plateforme permet une relation directe entre acheteur et vendeur. D’autres sites comme gold.fr ou aucoffre.com permettent également d’acheter de l’or en ligne.

En tant qu’épargnant, vous pouvez également faire l’acquisition d’or physique en bijouterie ou en boutique spécialisée. Certaines agences bancaires peuvent aussi vous en fournir. Enfin, vous pouvez solliciter l’aide d’un courtier spécialisé.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !