EDF/Areva : nouveaux signes de détente et nouveaux contrats

Partagez cet article !

Après des années de tension, la situation se normalise entre les deux géants français du nucléaire. EDF vient d’ailleurs de confier à Areva une commande de plus d’un milliard d’euros pour le renouvellement de ses générateurs de vapeur, une décision qui fait suite au déjeuner entre Henri Proglio (EDF) et Luc Oursel (Areva).

Si l’information, parue mercredi dans Le Figaro, n’a pas pour l’heure été officialisée dans l’attente du Conseil d’administration d’EDF le 28 septembre, la décision semble avoir été actée par Henri Proglio qui a choisi de confier la plus grande part du marché de renouvellement des générateurs de vapeur des centrales nucléaires françaises.

En tout, c’est quelque 32 générateurs (sur les 44 que l’électricien public doit remplacer) qu’Areva aura charge de construire pour un contrat estimé à un milliard d’euros. Un contrat qui devrait vite grimper avec les frais de maintenance dont Areva devrait également avoir la charge.

Suite à la non-reconduction d’Anne Lauvergeon (qui entretenait des relations exécrables avec Henri Proglio) à la tête d’Areva en juin dernier, les relations se sont décrispées entre les deux groupes publics. Fin juillet, Luc Oursel et Henri Proglio ont même annoncé la signature à la rentrée d’un partenariat stratégique.

Aimez-vous ce texte ?

S’il est son concurrent dans certains domaines, EDF est aussi le premier client d’Areva, et pèse pour environ un quart de son chiffre d’affaires.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !