Aimez MaChronique !



DURÉE ET ÉTAPES DU DEUIL APRÈS UNE RUPTURE AMOUREUSE 2/2

Partagez cet article !

DURÉE ET ÉTAPES DU DEUIL APRÈS UNE RUPTURE AMOUREUSE 2/2

Pour faire suite à la chronique de mercredi dernier, découvrez la stratégie et de ce qu’il faut faire pour vous remettre d’une rupture.

Ayez des projets : vous êtes souvent déstabilisé après une rupture, car vous n’avez aucun projet et l’ennui vous gagne vite. L’ennui étant, avec la fatigue, le pire ennemi du moral. Votre projet, c’est souvent l’autre et quand il part, vous êtes déboussolé : il n’y a plus rien devant vous, que le néant, le vide et l’ennui. Bon ! Il faut remédier à tout cela : organisez-vous quelque chose, un voyage, une remise en forme, une rénovation de votre maison. Le temps passé à préparer et à y penser sera autant de temps de gagner pour vos cellules qui auront un repos bien mérité. Puis, quand le projet se réalisera, ce sera un bel accomplissement et épargnez-moi les « j’aurais tellement aimé qu’elle/il soit avec moi pour faire ce projet« … IL/ELLE N’EST PLUS LA !

La sagesse, c’est être capable de faire face à la réalité.

« C’est dommage » : à éliminer de votre vocabulaire !

Vous n’en finissez plus avec vos « c’est dommage » qui vous roulent dans le passé sans arrêt. Chaque fois que vous faites quelque chose, vous pensez à ce que ça aurait pu être avec l’ex, rouvrant la douleur, ramenant la peine et les pleurs. Cette expression a le don de vous mettre dans la nostalgie, la mélancolie et l’inaction : vous voilà reparti pour un tour à ruminer comment ce serait si l’autre était encore là. Je vous rappelle que l’objectif est de penser au présent et au futur afin de laisser reposer votre corps stressé par vos pensées négatives. Votre subconscient ne fait pas la différence entre ce que vous voyez et ce que vous créez, donc, ressassant le passé, vous vous projetez des images qu’il prend pour la réalité et vous souffrez. Je sais que les souvenirs sont difficiles à maitriser, mais de là à les faire revenir volontairement, vous êtes responsable de la peine que vous générez. « C’est dommage » vous met dans un état de frustration inutile, car la réalité vous a rattrapé : encore une fois, il/elle n’est plus là. Imaginer ce que serait la vie avec l’autre relève du masochisme, comme si les souvenirs ne suffisaient pas à vous faire souffrir, vous en créez d’autres !

Faites des activités : il est temps de vous découvrir et savoir ce que vous aimez ou n’aimez pas, de trouver des loisirs et des activités qui vont vous séduire et pour lesquelles vous vous passionnerez. Essayez-en plusieurs, pendant ce temps-là, vous ne penserez pas. Le sport, la peinture, le dessin, le théâtre, l’impro, même le yoga du rire peuvent être très salutaires. Et que diriez-vous de faire du bénévolat pour rencontrer des personnes impliquées dans le bien des autres ? Vous voilà souvent isolé après la séparation, le centre de votre univers s’étant résumé à l’autre. Vous vous découvrirez peut-être un don pour quelque chose de nouveau ou vous reprendrez un art que vous avez laissé tomber à cause de la dernière relation. Il est aussi peut-être temps de recontacter vos amis et leur expliquer que vous regrettez de les avoir mis de côté. Ca aussi, c’est un des avantages de la rupture : retrouver des personnes qui vous étaient proches et que vous avez laissé tomber. Soit l’autre vous en avez isolé, soit vous aviez concentré toutes vos énergies sur lui. Certains seront heureux de vous retrouver, quand d’autres continueront à bouder.

Regardez ce que vous avez de beau dans la vie : ça fait du bien aussi de faire le tour de tous vos atouts. Dans le pire des cas, la rupture vous met sur la paille, vous perdez votre maison, vous perdez votre travail parce que vous n’êtes plus capable de fonctionner, vous n’avez plus d’amis, vous les avez rejetés, et votre famille est inexistante. Résultat : plus aucune vie privée, ni sociale, ni professionnelle. Là, ça fait mal ! Alors, si votre malheur n’est résumé qu’à la rupture et qu’à part la présence de quelqu’un vous ne perdez rien d’autre, considérez-vous chanceux. L’insécurité financière n’est déjà pas facile à vivre quand le reste va bien, alors quand tout s’écroule autour de vous, imaginez ! Faites le tour de tout ce que vous avez de solide, de stable, de bien et de plaisant dans votre vie, quitte à en faire la liste et la relire souvent. J’ai vu des clients dans des situations terribles, mais aucun d’entre eux ne m’a battue à ce jour ! Après la rupture avec Jim, je suis au Québec et je ne connais personne, j’ai perdu mon emploi, pas de chômage, plus d’argent, des dettes par-dessus la tête, isolée sur mes 37 hectares/90 acres et je n’ai personne à qui parler, personne pour m’expliquer ce qu’il m’arrive, faisant néanmoins bonne figure devant ma fille de sept ans. Et la cerise sur le gâteau : je fais de l’anxiété généralisée. Sur ma liste de « tout ce que j’ai de beau dans ma vie », il était inscrit « Ma fille est en bonne santé, moi aussi, nous avons encore un toit sur la tête (pour combien de temps, seuls les banquiers le savaient), de la nourriture dans l’assiette et des draps propres pour dormir. Voilà à quoi je me suis raccrochée pendant plusieurs années. Je suis certaine que, si vous êtes en pleine rupture, vous avez plus que moi à cette époque…

Combien de temps toutes ces étapes prendront ? Ça dépend vraiment de votre combativité, de votre volonté à avancer et de votre force de caractère. Il y a un temps pour la peine et vient le temps de se secouer. Vous pouvez également faire un coaching qui vous réenlignera sur vous, sur vos objectifs et vous démontrera, la plupart du temps, que vous n’étiez pas avec la bonne personne et comment bien choisir la suivante. D’abord, il faut vous reconstruire et je suis là également pour accompagner chacun de mes clients dans cette démarche. Plus vous réussirez à chasser les souvenirs et la nostalgie de votre esprit, plus vous gagnerez du terrain. Au début, vous y pensez tout le temps, puis de moins en moins, puis plus du tout. Il faut vous laisser le temps de ne plus penser à l’ex de façon à ce que, dès que vous rencontrerez une autre personne, vous ne soyez pas tenté de comparer, qu’aucun souvenir de l’ex ne vous remonte en mémoire, quand vous êtes dans l’intimité avec votre nouvelle rencontre. Il faut que vous soyez capable d’être concentré sur votre nouvelle relation, totalement et avec plaisir, et que ne vous demandiez plus ce que fait l’ex, s’il est en couple, si elle a quelqu’un dans sa vie, comment elle/il va. Vous devez avoir l’esprit libre, être bien avec vous-même, heureux par vous-même et n’avoir aucun, mais aucun regret de ne plus être avec l’ex. Il faut être prêt à passer à autre chose et avoir l’envie de vivre une nouvelle expérience, fort de la précédente et, surtout, éviter de recommencer les mêmes erreurs.

Comment savoir quand le deuil est terminé ?

Capable de passer plus d’une semaine sans penser à l’ex, voire un mois, voire plusieurs, vous tenez le bon bout. Vous n’y pensez que rarement et avec un petit sourire (qu’il/elle vous ait fait du mal ou non), détaché de ce passé. Bien avec vous-même, le mot solitude ne vous effleure plus l’esprit, vous vous êtes rencontré et vous savez qui vous êtes et qui vous voulez. Serein, l’esprit libre, fonctionnant agréablement par vous-même, vous n’avez plus besoin, mais le désir d’être en couple, vous attendez la bonne personne, profitant de la vie à chaque instant. Et vous vous dites « rencontrer la bonne personne, ça arrivera, quand ça arrivera« , vous êtes prêt, mais pas pressé ! Ce qui vous rassurera aussi, c’est d’avoir tous les outils pour détecter les névrosés et les éviter. Tous les outils proposés sur mon site vous permettront de construire le meilleur détecteur qui soit ! Ainsi rassuré, vous laisserez approcher les candidatures potentielles, confiant, portant sur chacune d’entre elles un regard éclairé. La croyance que l’Univers mettra sur votre route le meilleur des hommes ou la meilleure des femmes pour vous est un atout. Cependant, rappelez-vous qu’il est farceur et qu’il va vous tester afin que vous ayez totalement confiance en votre détecteur de névrosés. Une fois que vous saurez vous en servir, que vous serez rassuré, vous n’attirerez que ce que vous êtes. Et comme vous aurez profité de la rupture et du célibat pour développer confiance et estime, vous aurez réglé vos blessures du passé, vous aurez donc mis toutes les chances de votre côté pour avoir une belle vie de couple épanouie.

Le deuil peut prendre entre six mois et plusieurs années, tout dépendant de votre volonté de comprendre et sortir de la spirale infernale des échecs amoureux. Cela tient également à votre combativité et à l’aide que vous irez chercher, certaines étant plus longues que brèves… Et quand vous rencontrez quelqu’un, demandez-lui depuis combien de temps il/elle est célibataire. Si c’est depuis un an et plus, c’est rassurant. Moins d’un an, vous prendrez le risque de voir votre nouvelle rencontre repartir vers l’ex, à la lueur de l’expérience vécue avec vous. De votre côté, soyez certain que si la dernière relation revient dans le décor, vous resterez ferme sur vos positions et que c’est bel et bien terminé pour vous. Tant que vous n’en êtes pas certain, vous n’êtes pas libre dans votre tête. Le deuil est une étape importante qu’il ne faut surtout pas négliger : repartir tout de suite pour un tour avec n’importe qui prouve que vous êtes dépendant et que l’autre ne représente pas une belle histoire d’amour, mais plutôt un médicament. Et soyez prudent avec ceux qui vous font croire que, même s’ils étaient encore en couple, ils avaient déjà fait leur deuil depuis longtemps : ils n’en savent rien et risquent d’être rattrapés par leur passé et leur ex !

La nouvelle version du « Syndrome de Tarzan avec amour en supplément » est sortie en version numérique (e-book). Vendu uniquement sur le site www.pascalepiquet.com avec, en bonus, une conférence audio.

Nouveau : Coaching individuel par skype. Tous les détails sur mon site : Choix n°5     http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php

Lisez la chronique de Pascale Piquet, tous les mercredis.

FACEBOOK : page professionnelle « Pascale Piquet » Lisez la phrase du jour du lundi au vendredi et suivez son actualité !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?