COMPRENDRE LES COMPORTEMENTS HUMAINS SIGNIFIE-T-IL S’ISOLER ? (Partie II)

Partagez cet article !

COMPRENDRE LES COMPORTEMENTS HUMAINS SIGNIFIE-T-IL S’ISOLER ? (Partie II)

Dans ma chronique sur les mondes parallèles, je vous expliquais que nous avons les pieds sur la même planète, mais pas la même philosophie de vie. Ce qui permet à des 2 % et des 98 % de se côtoyer, c’est le respect et les valeurs. Ceux qui sont imprégnés de ces éléments se comprendront, peu importe le camp. Les 98 % gravitant entre 1 & 4 sur l’échelle de Richter ont, certes, un petit manque de confiance et d’estime qui les poussent dans certains problèmes générés par la dépendance affective et émotive, mais ils sont tout à fait fréquentables, quand ils respectent le fait que vous ne pensiez pas comme eux. Cela signifie clairement qu’il n’est pas nécessaire de s’isoler et de ne fréquenter que des 2 %. Vous fréquenterez des personnes avec lesquelles vous vous entendrez bien et même si votre philosophie de vie les fait sourire, peu importe, vous n’êtes pas là pour les convertir. Voici ce qu’il se produit lorsque vous ouvrez les yeux après une démarche personnelle : vous réalisez que vous êtes environné de personnes qui vous utilisent, vous écrasent, vous dominent et vous n’êtes plus en mesure d’accepter leurs comportements. Un grand ménage se fait alors et vous vous sentez isolé. Une autre phase s’enclenche, toujours après le  coaching, et c’est cette volonté de profiter de votre liberté : vous voilà débarrassé des compulsions, des mauvaises programmations et du jugement des autres et, surtout, de ce vide qui vous habitait. Vous aurez alors tendance à préférer rester seul chez vous pour goûter à cette toute nouvelle sérénité plutôt que continuer à être en couple avec une personne en déséquilibre affectif et/ou sortir tous les soirs et week-ends pour vous étourdir. La solitude n’existe plus et vous avez plaisir à être chez vous, seul, pour profiter de vous-même.

Certains se plaisent à raconter qu’avec Pascale Piquet, tu vires tes parents, ton conjoint, tes amis, ton patron et même ton chien ! C’est faux. Quand vous ouvrez les yeux, à travers mes écrits, le coaching que je propose ou d’autres démarches et que vous décidez de ne plus jamais être l’esclave de qui que ce soit, il y a des têtes qui tombent et ce n’est jamais moi qui vous y pousse. Je vous guide pour retrouver votre autonomie affective et vous faites ensuite ce que bon vous semble. N’est-il pas évident de vous éloigner de tous ceux qui vous suçaient de l’énergie et vous utilisaient sans vous respecter ? Certains de mes clients ont vécu ce passage à vide après s’être éloignés de toutes les personnes toxiques. Puis, tranquillement, ils se sont fait une nouvelle génération d’amis connectant sur le même registre de croyances et valeurs. Puis, se délectant de cette liberté qu’ils ne connaissaient pas ou qu’ils ont retrouvée, ils commencent à avoir peur d’être en couple, car ils pensent que cela brimera leur nouvel équilibre. Faux ! Quand vous êtes bien avec vous-même et que vous rencontrez quelqu’un qui l’est aussi, chacun respecte la liberté de l’autre et la confiance permet aux deux de faire leurs activités avec leurs amis autant qu’en couple et en couple avec les amis.

En amitié, vous pouvez fréquenter des personnes qui vivront des difficultés générées par la dépendance affective, mais elles seront respectueuses et loyales. Il ne faut pas être parfaitement équilibré pour fréquenter des 2 %. D’ailleurs, fait amusant, vous ne saurez pas qu’ils le sont. Pas plus qu’eux-mêmes ne sauront que vous êtes un « 98 % ». Ils vous écoutent, ne vous jugent pas, ne donnent pas de conseils, vous aident simplement à réfléchir, mais ne vous jettent jamais la solution à la figure. Eux-mêmes constatent que vous avez l’art et la manière de vous mettre dans les ennuis, que vous choisissez toujours les mauvais partenaires, mais comme vous n’êtes pas envahissant avec vos problèmes, ils vous aiment tel que vous êtes. Je n’ai jamais dit non plus qu’il faut être parfaitement équilibré pour être heureux à deux : si vous gravitez tous les deux entre 1 & 4 sur l’échelle (vous êtes au même niveau, sinon vous ne vous attirez pas), vous pouvez être heureux en couple. Quand vous gravitez à 5 & plus, les problèmes se corsent et la souffrance grandit. Vous vivez de la violence verbale, physique, psychologique, sexuelle, économique. Montez le curseur à plus de 7 et ça frappe fort, au sens propre comme au figuré. Le problème est flagrant pourtant, nombreux sont ceux qui ne voient pas cette situation comme anormale. Moi-même, quand je me battais avec mes conjoints, j’avais fini par le prendre comme un moyen de communication. C’est dans ces moments-là qu’une petite partie de la population constatant les dégâts cherchera des explications et des solutions, quand d’autres resteront prisonniers de ces relations déséquilibrées.

En résumé, quand vous ouvrez les yeux et que vous constatez que nombreux sont ceux qui ne cherchent ni explications, ni solutions et barbotent dans la névrose sans le réaliser, vous assainissez votre vie, goûtez à la liberté et choisissez qui vous souhaitez fréquenter. Les relations reposant sur le respect et la confiance, que vous soyez dans le « 2 % » ou le « 98 % », sont de belles relations. En amitié, vous accepterez la différence de philosophie de vie, mais pas en amour. Il vous faudra rencontrer une personne qui fonctionne sur les mêmes croyances et valeurs et qui aura la même vision du couple et de l’avenir à deux et, surtout, le même niveau d’équilibre ou de déséquilibre que vous, mais en dessous de 5 !

La nouvelle version de « Gagnez au jeu des échecs amoureux » vendue en format papier depuis le 13 février 2017 en Europe et mars 2017 au Québec. Vendue également en numérique (e-book) uniquement sur le site www.pascalepiquet.com

« Séduire pour une nuit ou charmer pour la vie ? » vendu en numérique sur le site www.pascalepiquet.com

Aimez-vous ce texte ?

La nouvelle version du « Syndrome de Tarzan avec amour en supplément » est vendue en version numérique (e-book) uniquement sur le site www.pascalepiquet.com avec, en bonus, une conférence audio.

– Coaching individuel par skype. Tous les détails sur mon site : www.pascalepiquet.com

Lisez la chronique de Pascale Piquet, tous les mercredis, depuis 2007.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !




Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux : 

(00 1) 450 886 0585 – Montréal : (00 1) 514 248 7392

 

www.pascalepiquet.com

Autres articles de Pascale...

Arrêter le sexe

ARRÊTER LE SEXE ?

« Arrêter le sexe ??? Mais je ne pourrais pas ! » vous répondra une grande partie de la

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?