Aimez MaChronique !



COMMENT ÊTRE UN HOMME ?

Partagez cet article !

COMMENT ÊTRE UN HOMME ?

 

Dans des temps reculés, où la vie était très rude, l’homme savait quelles étaient les tâches qui lui incombaient : il apprenait à se battre, pour protéger sa famille et sa patrie, élevé dans le sens de l’honneur. Autant cultivateur que guerrier, il savait nourrir les siens en temps de paix et se battre si nécessaire. Ce lion, fier et courageux, ayant un sens de du devoir très développé, est aujourd’hui devenu un chaton. Par le passé, le père instruisait ses fils et les formait à être des hommes : nourrir sa famille et la protéger. La paix s’est installée, la vie est devenue plus facile et c’est le service militaire qui transformait le jeune en homme. Aujourd’hui, les pères ont démissionné, laissant cette tâche aux mères : loin d’en faire des guerriers, elles les transforment en caniches bien dressés, obéissant aux femmes.

 

Un Homme, c’est d’abord un adulte. Sachant que nous vivons dans une immense garderie, puisque 98 % de la population refuse de grandir, il ne reste que 2 % ayant terminé leur croissance psychologique, en même temps que physique. Rares sont ceux qui ont eu la chance d’être éduqués par leur propre père : la plupart ont dû s’éduquer eux-mêmes, leur père étant un enfant, à travers des démarches de croissance personnelle. Quand je demande à mes clients ce qu’est un homme, ils ne savent pas répondre. Ce n’est pas juste un humain avec un sexe qui pendouille entre les jambes ! Ça n’a rien à voir avec la carrure, ni le physique : ça a tout à voir avec une attitude, un mental, les responsabilités, la bravoure, les valeurs, le respect de soi et des autres, le respect des femmes. Encore faudrait-il qu’elles vous respectent. Elles vous ont fait oublier, Monsieur, que vous êtes un protecteur. Dans ce monde complètement déséquilibré, hommes et femmes sont devenus des adversaires, alors que dans le temps, ils s’unissaient devant l’adversité, formant une équipe pour protéger et élever leurs enfants. Le père formait les fils, la mère formait les filles et chacun connaissait son rôle.

 

Le progrès, la technologie et les femmes ont rendu les hommes nonchalants. Quand un chevalier portait les couleurs de sa dame lors d’un tournoi, il ne se battait pas uniquement pour l’impressionner, en démontrant des qualités de guerrier : il défendait et déployait également ses valeurs d’intégrité et d’honnêteté. Étrangement, plus l’homme s’est éloigné du cheval, plus il a perdu les notions qui faisaient de lui un chevalier. La voiture a fait de lui un dominateur enragé ! Être un homme, c’est prendre ses responsabilités, avoir réglé ses peurs et ses blessures de petit garçon, être capable de se battre s’il n’y a pas d’autre choix. Combien d’entre vous n’ont jamais donné un coup de poing ? Combien seraient déstabilisés s’ils en recevaient un ? Je ne dis pas qu’il faut que vous vous battiez, je dis simplement qu’on ne vous a pas appris à le faire. Craignant le moindre coup de poing, vous craignez tout ce qu’on pourrait vous infliger et c’est votre confiance qui en prend un coup. Vous finissez par vous laisser frapper par les femmes, votre femme. Être un homme, c’est avoir le mental d’un conquérant, la force de caractère d’un mâle Alpha, d’un chef de meute responsable de son propre épanouissement, puis de celui de son couple et enfin de ses enfants.

 

La galanterie fait partie de l’apanage de l’Homme. Il est un fier guerrier, un chevalier se battant comme un lion sur les champs de bataille, mais également doux et attentionné envers les femmes. « Je veux voir dans ses yeux la force, le respect et la même tendresse que celle qu’affiche King Kong, quand il tient celle qu’il aime dans sa puissante main » (Extrait du « Syndrome de Tarzan » (Béliveau éditeur), l’Homme étant ce mélange de force et de douceur. Aujourd’hui, il n’est plus que douceur ou domination, n’a plus le droit d’exprimer sa courtoisie à travers la galanterie, n’a plus de poil sauf sur la tête, n’a plus le droit de regarder les femmes, se fait vasectomiser. Résultat, l’homme reste un enfant que les femmes infantilisent, s’étonnant d’être considérées par leur conjoint comme des mères et non comme des femmes. Mais pour avoir un Homme à vos côtés, il faut être une Femme ! Pas une dominatrice, ni une petite fille !

 

J’ai rencontré Jean-Sébastien Marsan, co-auteur du livre « Les Québécois ne veulent plus draguer et encore moins séduire » (Éditions de l’Homme – Étrange hasard !), écrit en collaboration avec Emmanuelle Gril. Messieurs, je vous en recommande la lecture ! Ce livre décrit le marasme dans lequel vous êtes plongés au Québec. J’en recommande également la lecture aux femmes qui veulent redresser la barre : vous n’êtes pas toutes des dominatrices ! J’imagine que mes lecteurs européens ricanent, pensant que le problème ne touche que leurs cousins du Québec, eh bien détrompez-vous : vous allez y passer aussi ! La machine à broyer les hommes est en marche et si vous ne la stoppez pas, elle vous passera dessus. Franchement, j’en ai assez de croiser des hommes qui ont tout de la chochotte (moumoune, en Québécois !). Jean-Sébastien Marsan est aussi désolé que moi, car il passe à la machine à broyer régulièrement : il est galant et se bat pour le rester, dans un monde d’hystériques défenderesses de la domination. Sachez Mesdames que l’on méprise celui que l’on domine et que vous vous laissez « couvrir » par des hommes que vous méprisez. Ça en dit long sur le respect que vous avez pour vous !

 

J’en ai assez de croiser des hommes au regard fuyant, qui vous claquant la porte dans le nez et n’osent pas glisser les yeux dans mon beau décolleté ou sur mes jambes galbées ! Je veux être féminine et je veux qu’on apprécie ma féminité ! Jean-Sébastien, lui, n’a pas ses yeux dans ses poches et démontre une belle confiance de mâle : il m’a invitée au restaurant, avec tous les égards dus à mon rang de Femme, bon sang que ça fait du bien ! Un Homme et une Femme attablés dans un restaurant, parlant de féminité et de masculinité. Le plus drôle étant que sans nous concerter, nous avons écrit les mêmes choses dans nos ouvrages respectifs. Je suis d’accord avec le livre « Les Québécois ne veulent plus draguer et encore moins séduire » (Éditions de l’Homme) et je n’en changerais pas une ligne ! Si vous voulez sauver autant les Hommes que les Femmes, il va falloir vous le procurer pour comprendre où vous en êtes, tous et toutes. Un homme, c’est poilu (évidemment, il y a possibilité d’entretenir ou lieu de tout épiler !), ça a de la testostérone (si vous ne savez pas ce que c’est, regardez cette vidéo, danse guerrière Maorie, reprise par des rugbymen : http://www.youtube.com/watch?v=zmM7QeoCP1Y&feature=related), c’est un protecteur (pas un sauveur !), il n’a peur de rien, prend ses responsabilités, a un mental d’acier et fonce dans la vie, sa liberté s’arrêtant où celle des autres commencent.

 

Ce n’est plus avec des armes que l’Homme doit savoir se battre aujourd’hui : c’est avec son mental. Il doit être fier et capable de construire sa vie, puis son couple et sa famille. Il devra entraîner ses propres enfants à prendre leurs responsabilités, à vaincre leurs peurs, à développer leur confiance et leur estime, pour être prêts à vivre une vie épanouie. Je souhaite que le livre d’Emmanuelle Gril et Jean-Sébastien Marsan, « Les Québécois ne veulent plus draguer et encore moins séduire » (Éditions de l’Homme), vous botte

 

 les fesses et le simple fait de vous le procurer démontrera que vous refusez, vous les hommes, de continuer à vous laisser dominer. Sortez vos testicules du congélateur, retrouvez la testostérone qui vous va si bien, regardez les femmes, comme un homme regarde une femme, et non comme un enfant regarde une sucette ou un chien une saucisse, c’est l’Homme qui propose et la femme qui dispose, osez parler à celles qui vous attirent et qui aiment la galanterie, soyez galant, même si certaines vous le reprochent, ça démontre juste qu’elles ne sont pas la bonne personne pour vous et démontrer qu’un Homme n’est pas un macho, mais un Dominant !

 

Et la semaine prochaine, je vous expliquerai comment être une Femme : l’un ne va pas sans l’autre !

 

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », en vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

 

Prenez une dose de bonne humeur par jour : suivez Pascale Piquet sur Twitter ! Abonnez-vous : www.twitter.com/pascalepiquet

 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?