Aimez MaChronique !



Citation directe par devant le tribunal correctionnel D’Aix en Provence d’un élu municipal de Ventabren

Partagez cet article !

Madame, Monsieur, nouveaux voisins, chers Ventabrennais, cher compatriotes,

Mon équipe et moi-même subissons depuis quelques mois les agressions et menaces de Claude FILIPPI,  maire sortant, et de Monsieur Paul JURADO sous différentes formes : semi-remorque plateau abandonnée sur ordre du maire à l’endroit où nous avons l’habitude de nous poser avec notre bus, QG de notre campagne, et au choix, dépôt de rochers plus ou moins volumineux, afin d’empêcher notre bus une fois de plus de se garer le long de la CD 10 route de BERRE ; diffusion de tracts et de routage E-mailing mensongers à mon sujet; pression vis à vis de la force politique locale RBM qui nous soutient; menaces directes ou indirectes à l’encontre de mes colistiers…et à nos soutiens de liste.

Pourquoi le 1er magistrat de notre commune agit-il de la sorte?

Que cherche-t-il à démontrer… ou à cacher?

Pressions sur les élus locaux de son camp UMP ?

Son premier rôle, n’est-il pas d’assurer la sécurité des Ventabrennais ?

Qu’en est-il de ses engagements et de ses belles promesses de son programme de 2008 et notamment sur la sécurité du village?

Cet homme est le candidat de la honte, il se moque de la démocratie et de ceux qui le soutiennent et qui  sont à ses côtés. Ces derniers deviennent ses complices.

La vérité sera bientôt dévoilée.

Pour information :

Les VENTABRENNAIS doivent être informés de la campagne de « caniveau » nauséabonde que nous font vivre Messieurs Claude FILIPPI, maire sortant, et Paul JURADO, conseiller municipal.

En date du 14 février dernier, Maître HERBETTE, huissier de justice, à Aix en Provence et à la demande de mon avocat Marseillais Maître KULBASTIAN, a délivré en personne à Monsieur Paul JURADO, conseiller municipal de la mairie de VENTABREN une citation à comparaitre en qualité de prévenu par devant le tribunal correctionnel d’Aix en Provence le LE 17 MARS 2014 à 14 HEURES CHAMBRE B.

Il convient d’ores et déjà d’indiquer que les allégations diffamatoires de Monsieur Paul JURADO sont totalement mensongères et constituent une atteinte à la vie privée.

Il ressort des faits portés à la connaissance du tribunal que tous les éléments sont réunis pour caractériser le délit de diffamation.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !