Aimez MaChronique !



Chirurgie esthétique: accepter son corps par le changement physique ou psychologique?

Partagez cet article !

LA CHIRURGIE ESTHETIQUE

Définition: Il faut d’ores-et-déjà distinguer la chirurgie réparatrice suite par exemple à un accident ou une maladie, nécessaire et consécutive à un complexe concernant un corps qui s’est déformé, d’une chirurgie esthétique de beauté qui elle, est volontaire et consécutive à un complexe concernant un corps qui s’est formé différemment de la volonté de la personne qui le supporte.

Les uns essaient de se réapproprier leur corps originel tandis que les autres tentent de modeler leur corps à leur image.

Informations et interrogations: Accepter son enveloppe corporelle avec ses qualités et ses imperfections ou redessiner les défauts de son corps pour mieux l’investir?

est-il moins difficile de s’approprier un nouveau corps que d’accepter un corps naturel?

La chirurgie esthétique est une étape importante, chargée de doutes, d’angoisses et d’espoir. Elle nécessite une réflexion profonde: pourquoi voudrais-je changer cette partie de mon corps? L’opération va-t’elle bien se dérouler? Comment vais-je accepter mon nouveau corps? Mon complexe va-t’il disparaître? Suis-je prêt(e) à faire disparaître une partie de mon héritage familial?

La peur de vieillir, le regard extérieur, le manque de féminité ou de virilité, la quête d’une perfection…autant de raisons qui motivent le passage à l’acte.

Autant de personnes également qui gardent en secret leur recours à la chirurgie esthétique dans l’objectif de paraître « naturelles ».

Une question se pose alors: comment peut-on assumer le fait de paraître « naturel » en sachant qu’on ne l’est pas? Cela ne reviendrait-il pas à se mentir à soi-même, à considérer la chirurgie esthétique comme naturelle?

Quoiqu’il en soit, si l’origine du passage à l’acte se trouve dans le regard et les moqueries des autres, on peut alors penser que cacher son recours à la chirurgie revient à duper les autres et donc à se venger d’une méchanceté subie ou tout du moins à se déculpabiliser de ce « mensonge ».

Changer une partie de son corps, c’est avant tout commencer par la comparer, puis focaliser sur celle-ci. Un complexe physique peut venir soit de remarques extérieures négatives ou blessantes, soit de l’interprétation que l’on peut faire à partir du regard des autres.

Dans tous les cas, le recours à la chirurgie esthétique représente la volonté d’un meilleur rapport à l’autre, l’envie de plaire, le besoin d’être reconnu par l’entourage.

Seriez-vous tenté par la chirurgie esthétique si vous viviez seul sur une île déserte?

On peut de ce fait s’interroger sur la nécessité de modeler physiquement son corps ou sur celle d’apprendre à s’imposer et se faire accepter tel que l’on est en modifiant sa façon de le voir.

D’une façon ou d’une autre, l’objectif étant d’atteindre un mieux-être.

Points de coaching: Avoir un avis objectif sur son propre corps. S’approprier son corps. Accepter ses défauts physiques. Se réapproprier son corps après une chirurgie. Traverser l’étape de la chirurgie.

http://www.psycheden.fr.nf ou       www.psycheden.over-blog.com

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !