Aimez MaChronique !



Avoir une relation avec une personne beaucoup plus jeune ou beaucoup plus âgée : amour ou névrose ?

Partagez cet article !

Connaissez-vous la chanson de Dalida « Il venait d’avoir 18 ans, il était beau comme un enfant, beau comme un homme », à la fin de laquelle elle réalise qu’elle a deux fois 18 ans ? Que recherchez-vous dans une relation avec une grande différence d’âge ? Après mon divorce, à 38 ans, broyée dans ma féminité et ma maternité par un mari infidèle, je tombe dans une boulimie de beaux petits jeunes de 20 à 25 ans : les attirer redore mon blason et reconstruit la confiance et l’estime que j’avais perdues. Quoi de plus flatteur pour l’ego ! Ce n’est pas après le sexe que je cours, mais après le fait qu’ils me reconnaissent comme une femme désirable, bien que beaucoup plus âgée. Combien de femmes ont rêvé d’une aventure avec un plus jeune, sans jamais oser ? Dommage, parce qu’entre adultes consentants (choisissez-le majeur !) et célibataires, il n’y a pas de mal à se faire du bien ni à partager son expérience avec des débutants. Sachez qu’au siècle dernier, c’était l’amie de la famille qui dépucelait le garçon en âge de découvrir la vie.

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années » et  l’âme n’a pas d’âge : Un jeune homme de 25 ans peut être bien plus mûr que son père de 60. Encore une fois, dans un monde de personnes affectivement équilibrées, vous pouvez vivre une belle histoire de sexe, voire d’amour. Mais quand le jeune amant recherche l’instinct maternel d’une femme plus âgée, le problème devient corsé. Vous devenez sa mère, sa confidente, sa maîtresse, sa matrice, tout, sauf sa femme ! Il vous regarde avec les yeux d’un enfant perdu et ça vous touche, réveillant votre syndrome du sauveur. Pour être tombée dans le panneau avec Jim, 22 ans, alors que j’en avais 38, je peux vous en parler savamment ! Je pensais qu’il n’y avait pas de danger, que la différence d’âge me protégeait. Rien ne vous préserve de la névrose et la mienne m’a poussée à faire entrer dans ma vie un grand bébé névrosé qui m’en fit voir de toutes les couleurs… comme à une mère ! Il m’a fait les 400 coups et je réparais derrière lui, tous les dégâts qu’il pouvait faire, surtout au niveau de l’argent. J’en ris aujourd’hui mais il m’a vraiment coûté très cher ! Il ne me regardait pas comme une femme mais comme une mère. C’est un couple mère/enfant. Le secret pour le détecter ? Observez sa façon de vous regarder. Il peut avoir 20 ans et un regard d’homme ou 40 et des yeux d’enfant.

Un plus jeune ne recherche pas systématiquement sa mère : il peut rechercher l’expérience sexuelle et, plein de maturité, préfèrera une femme mûre à une de son âge. Il cherche à nourrir le corps et l’âme d’expériences enrichissantes à tous les niveaux. Et si les deux ont présent à l’esprit qu’il faut saisir le plaisir de l’instant  et que l’aventure est sans lendemain, ils offriront leurs corps avec volupté sur l’autel du beau sexe et de la sensualité. Imaginez ce que vous ressentez, au petit jour, quand le regard de votre amant brille de mille étoiles car vous l’avez envoyé au firmament ! Sa passion maladroite et parfois inventive, ne vous aura pas laissée de marbre non plus : quand il se sent en confiance, sa créativité peut surprendre. Certains apprennent très vite !

Quand une femme choisie un homme plus âgé, il peut être l’homme de sa vie, puisque l’âme n’a pas d’âge, ou son « sugar dady » ! Là aussi, un regard de petite fille vous fera allumer : elle cherche un papa, pas un mari ! La sécurité et la protection seront ses motivations et vous formerez un couple père/enfant. Certaines de mes clientes m’arrivent catastrophées, persuadées qu’entre 40 et 50 ans, les hommes préfèrent les femmes de 20 à 30 ans. Oui, c’est vrai pour les hommes névrosés, terrifiés de vieillir ou de mourir et qui cherchent leur jeunesse dans celle des autres. Un homme de ces âges-là préfère une femme de sa maturité plutôt que passer ses week-ends à sortir dans les bars, répondre à des caprices et parler d’ongles cassés ou de chirurgie plastique qu’il va devoir payer ! Est-ce la personne qui vous attire ou son âge ? Ayant eu un mari de 10 ans de plus que moi, Jules (et oui, j’avais échangé un modèle 1952, mon mari, contre un modèle 1975, Jim !), qui me disait sans arrêt que j’allais partir avec un gars de mon âge, j’ai eu la surprise de le voir me tromper avec une femme… plus  jeune encore que moi !

Prendre plus jeune pour avoir du plaisir et en donner, prendre pour âgé pour les mêmes raisons, chacun y trouvera son compte. Puis si l’amour frappe à la porte, c’est un cadeau du Ciel. En ce qui me concerne, les jeunes m’ont échaudée et je m’entraîne à regarder les hommes de mon âge, bientôt 47 ans, aux tempes grisonnantes et n’éprouve plus aucun attrait pour les 20/25 ans. Dieu merci, ma névrose est réglée ! Pourtant, un médium m’a dit récemment que j’allais rencontrer un partenaire plus jeune que moi et qu’il sera mon compagnon : j’ai fait un bond en lui répliquant qu’il n’en était pas question, les p’tits jeunes, j’avais assez donné ! Puis je me suis souvenue que la maturité n’est pas reliée à l’âge mais à l’expérience, bien que je continue à dire que l’homme le plus mûr de la Terre à 74 ans sera toujours plus mûr que le plus mûr de la Terre à 35. Mais qui sait l’âge de celui qui est fait pour Pascale Piquet ? Vous le découvrirez dans mon prochain livre, car il ne devrait pas tarder à se manifester !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?