Aimez MaChronique !



Tics obsessionnels compulsifs ou respect ?

Partagez cet article !

Tics obsessionnels compulsifs ou respect ?

 

Comme je vous le répète souvent, tout est question de perception. Sur quoi reposent vos perceptions ? Sur votre histoire personnelle, votre vécu et vos blessures. Je vais vous raconter une fiction, pour planter le décor de ma chronique d’aujourd’hui :

 

Alex est invité chez moi, à passer un dimanche d’hiver, avec d’autres personnes, sur ma propriété de St-Jean-de-Matha. Il rentre dans ma cuisine avec ses bottes pleines de neige (je lui demande de les retirer, avant d’entrer dans la cuisine, comme le font tous les Québécois – Alex est Français). Il se sert une tasse de café, qu’il pose négligemment sur ma belle table de cuisine en bois (je lui fais remarquer qu’il faut mettre un sous-verre sous la tasse brûlante, pour ne pas abîmer le vernis du bois). Il va aux toilettes et ne rabaisse pas le couvercle (je lui  fais remarquer que s’il y a un couvercle, c’est pour le baisser, d’autant que notre chat, Silex, avait la fâcheuse manie de boire dans le fond !). Il ne change pas non plus le rouleau de papier toilette, quand il le termine. Il laisse toutes les lumières allumées, même dans les pièces où il n’est pas. Alex veut placer les couteaux dans le lave-vaisselle et met le côté tranchant vers le haut, je m’approche de lui et il se moque en disant « Tu ne vas pas me dire qu’il faut mettre la lame vers le bas ! ». « Si, parce que je ne vois pas bien et quand je veux attraper les couteaux, je m’empale dessus ». Qui veut épouser Alex ?!

 

J’aime aussi que l’on tende le rideau de douche après usage, afin qu’il sèche et ne moisisse pas. J’apprécie que mes invités (et je reçois beaucoup de monde !) mettent leur serviette de toilette dans le panier à linge, quand leur séjour est terminé, au lieu de la laisser, mouillée, en boule sur leur lit. J’apprécie également que lorsque quelqu’un se sert un verre d’eau, il le lave et le pose sur l’évier, que chaque personne remette à sa place ce qu’elle aura utilisé. J’apprécie, pour finir, que chacun respecte ma maison et mes affaires. Quand je vais chez quelqu’un, j’ai le même respect pour les lieux que chez moi. Il se peut que quelqu’un, moi-même, abîme quelque chose accidentellement, ça je le comprends, mais quand c’est par négligence et manque de respect, vous avez affaire à Pascale Piquet ! Et vous savez quoi ? Mes amis et mes clients sont comme moi (nous avons les mêmes valeurs) : lorsqu’ils repartent, la maison est tellement bien rangée que je regarde ma fille, Cassandre, et je lui demande « Est-ce qu’il y a eu du monde ici ce week-end ou ai-je rêvé ?! ».

 

Je sais que le couvercle des toilettes est un sujet sensible dans bien des couples : le tout restant relevé, après que monsieur ce soit soulagé. Personnellement, ça ne me tente pas de voir le fond des toilettes, pendant que je me brosse les dents. Et je l’ai entendu celle-là « C’est pas toi qui me feras baisser le capot des toilettes ! ». Whouaou ! Quelle belle manifestation de rébellion et d’intelligence ! Messieurs (Mesdames aussi !), s’il y a un capot, c’est bien pour le baisser et que diriez-vous de laisser les toilettes comme vous les avez trouvées : le tout baissé et… propre ! Parce que trouver des petites gouttes sur le rebord ou sur le sol, être obligée de patauger dedans et carrément de nettoyer avant usage n’est pas mon sport préféré. D’ailleurs, j’ai mis un petit mot sur le mur, devant chacun de mes  trois WC. Il est indiqué :

 

L’Ami,

Tu peux rester debout, mais ce n’est pas plus cher assis.

Pense à la personne qui nettoie après toi, merci !

 

Ca a toujours fait rire mes invités, sauf un, qui, furieux, sort des toilettes et m’interpelle rudement : « Si tu crois que tu vas me faire pisser assis ! ». J’ai répondu : « Ce n’est pas ce qui est écrit ».

 

Pour certains, j’ai des TOC, pour d’autres, il s’agira de respect. Et pour vous ?

 

 

 

Lisez le second livre de Pascale Piquet : « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon)

 

Lisez « Les humeurs de l’été de Pascale Piquet », chaque mercredi !

 

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

 

Prenez une dose de bonne humeur : suivez Pascale Piquet sur Twitter  www.twitter.com/pascalepiquet et dans le magazine CLOSER : cette semaine, vous sourirez avec Liev Schreiber & Noami Watts !

 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?