Aimez MaChronique !



Un corps sain, un Esprit sain: qui sommes nous?

Partagez cet article !

Chaque nouvelle journée demande à notre corps une nouvelle nourriture pour pouvoir effectuer les nombreuses tâches lui permettant de survivre dans un environnement insane et corrompuptible. La répétition toujours la répétition: abuseur/abusé. Pour en finir certain diront, « rien de tel que l’expérience essai/erreur » et « ajustement au fur et à mesure de l’évolution et la conscientisation cellulaire. » Mais un jour on veut cessez ce pattern. Aux grands maux les grands moyens mais avec modération et amour bien entendu.

Par conséquent, en tant que civilisation dite moderne, Possiblement que notre  Esprit commun, celui qui a inventé le monde,  se rappellera un jour,  qu’il devait apprendre de lui-même, génétiquement parlant, la raison de son malheur, avant de pouvoir modifier son hérédité insane. De nos jours, étant donnée nos découvertes concernant le domaine de l’informatique et des médias de communication, il deviendra de plus en plus évident de comprendre socialement, comment il fut  possible de créer simultanément, un environnement réel et artificiel tout à la fois.

Étant donnée notre  historicité chaotique et notre volonté de réaliser notre rêve de santé et de bonheur pour tous, il est facile de comprendre pourquoi il nous faudra faire preuve de maturité d’Esprit avant de pouvoir enfanter des corps sains, sans maladie génétique, dans notre univers terrestre actuel. Logiquement, nous devrons avoir un Esprit aguéri de ses souvenirs insanes, si nous voulons pouvoir rééditer notre nature incorruptible d’une manière avant-gardiste. Toutes personnalités avant-gardiste voudra offrir la possibilité à chacun de pouvoir choisir entre le bien et le mal et saura qu’il est impossible que les deux cohabitent ensemble sans s’auto-détruire, à moins de n’être que l’ombre de soi-même, donc irréel. Mais même notre ombre un jour voudra mettre fin à son calvaire, à son enfer dit divin, pour pouvoir enfin vivre sa véritable nature immortelle, saine d’Esprit.

Pour redevenir sain sur terre de corps, il faudra comprendre notre nature cyclique comme faisant partie d’un système solaire dit artificiel ou astral et mathématique. Il faudra admettre que le monde ne pouvait se créer en un jour et que la terre servi de planète de transition pour que chacun puisse passer d’un monde chaotique à un monde universel. Ce qui veux dire que la seule façon pour la terre et ses habitants de ne plus être prisonnièr du système de perception bien/mal pour l’éternité, fut d’en faire une école de formation évolutive. Pour qu’à la fin des temps, le temps lui-même, ne soit plus qu’une question de mise à jour individuelle et non plus une question d’expérimentation  entre deux monde.

La créativité c’est plus que le simple fait d’inventer de plus en plus de produits de consommation. Ce fut aussi une méthode complexe de libre arbitre permettant à chacun de pouvoir réaliser son rêve de perfection en développant par intuition, son potentiel de vie, celui qui permet de se redonner vie autrement que celle que nous donna nos parents limités par leur Égo. De nos jours nous pourrons comprendre que le terme « Créativité » à le dos large » Ce concept ne doit pas se limiter à notre mode de vie terrestre car il inclus un mode de vie multidimentionnelle: de soi à soi.

Le véritable pouvoir est celui de savoir comment faire pour modifier sa génétique insane et malade de là ou elle fut engendrée ainsi par mesure de sécurité par notre propre Esprit, notre véritable Univers. Le seul véritable pouvoir que chacun possède est celui de redonner aux autres comme hérédité, information génétique, le mode d’emploi lui indiquant la solution à son problème de santé globale.

Le véritable libre-arbitre de notre humanité provient du fait qu’elle veut transmettre aux autres comme mode de vie un mode de vie sain passant ainsi d’un mode de vie survie à un mode de vie autonomie. À notre époque dite Moderne, ou médiumnique, médiatique, chaque humain à le droit de savoir qu’il doit choisir en lui et par lui, entre la perpétuation d’un mode de vie déshumanisant ou la fin de ce mode de vie pour pouvoir en récolter le fruit de l’abondance.

Mais pour cela, nous les terriens, un jour, devrons nous voir différemment que comme étant uniquement des « terriens » ou des êtres planétaires. Pour ne plus transmettre de tares génétiques à nos  futurs générations, à moins de souffrir d’une maladie mentale profonde et irréversible, nous devrons comprendre autrement ce que veut dire le terme Bien.

Sachant cela, Un corps sain sur terre ne pourra se vivre que si l’Esprit de chacun reconnait sa  multidimentionnalité sans pour autant se refuser le droit d’être libre individuellement. Voilà le paradoxe de la vie que nous devons résoudre en soi par soi si nous voulons vivre Un corps sain. Ça prend un Esprit sain.  Pour cela il faut se connaitre de fond en comble. Lorsque nous nous connaissons de fond en comble nous savons intuitivement que ce que nous mangeons  ou pensons ce n’est pas ce qui fera de nous des être en santé sur terre. Ce qui fera de nous des êtres sain d’Esprit sur terre sera le fait d’avoir la capacité de changer non pas le monde mais bien de monde de soi à soi, et non de la terre au ciel ou du ciel à la terre par la roue des réincarnations terrestres.

bonne route à tous,

Chantal Mercier

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !