Tout savoir sur le métier de camionneur au Canada

Partagez cet article !
Le métier de camionneur vous intéresse et vous souhaitez en faire carrière ? Avez-vous de l’expérience ou avez suivi une formation de chauffeur de véhicules lourds et vous cherchez un emploi ? Ou tout simplement vous souhaitez avoir des informations sur le secteur d’emploi le plus sollicité au Canada ? Alors, cette investigation s’adresse bien à vous !

Le métier de camionneur propulse au Canada

D’après de récentes statistiques, le secteur du transport routier des marchandises domine le marché de transport au Canada et en Amérique du Sud. Ceci dit, le camionnage joue un rôle crucial dans l’industrie des deux pays en guise d’acheminement et des échanges commerciaux. « Le métier du camionneur présente l’un des 25 métiers du système de la formation professionnelle, offrant les meilleurs perspectives d’avenir », annoncé le ministre de l’éducation. Québec, étant la deuxième plus grande province du Canada, inscrit actuellement un rapport offre /demande soi-disant déséquilibré avec plus d’offres que de demandes pour les postes de camionneurs qualifiés. Néanmoins, trouver un emploi de chauffeur de camion idéal n’est pas donné à tout le monde. En effet, de gigantesques chiffres s’enregistrent annuellement avec plus de 62500 employés dans la transportation de marchandises en 2018. De même, 90% de conducteurs de gros véhicules réjouissent leur métier et l’exercent à temps plein. Les salaires sont assez avantageux pouvant aller jusqu’à 80 000$ / année et augmentent au galop selon l’expérience et l’ancienneté. Le secteur est déjà en bonne santé, seul bémol : le manque de travailleurs qualifiés !

Conseils et astuces pour trouver un emploi de camionneur

Aujourd’hui, l’obtention de l’information ne représente plus une mission impossible. Assurément, grâce aux sites d’emploi en ligne, vous pouvez très facilement effectuer vos recherches et affiner vos requêtes jusqu’à trouver l’emploi qui correspond le mieux à vos attentes. A en déduire que les sociétés de transport canadiennes éprouvent un énorme besoin de travailleurs dans le domaine de camionnage. Néanmoins, elles ne manquent pas d’exiger certains critères pour maintenir la position rayonnante du secteur au marché de l’industrie en général et au domaine de transport en particulier. Pour les raisons citées ci-haut et d’autres, le ministère de l’éducation a mis en place plusieurs programmes de formation ordonnés par un système de « Classe ». Il s’agit d’une série de niveaux qui cadrent ou plutôt qui autorisent (ou non) la conduite de certains types de véhicules. Alors pour être la bonne personne au bon poste et décrocher un emploi de chauffeur de camion du premier coup, vous devez forcément connaitre le système de fonctionnement de classes, ainsi que les mentions F et M.

Récapitulatif :

Les trois principales classes de permis pour conduire les véhicules lourds sont :
  • Classe 3 : permet de conduire un camion à deux essieux et à masse nette de 2500 kg + camion à 3 essieux ou plus.
  • Classe 2 : rassemble les véhicules de classe 3 + un autobus de plus de 24 passagers.
  • Classe 1 : donne accès à la conduite de tout type de véhicule sauf une moto.
Les mentions, comme vous devez le connaître, représentent une sorte d’attestation qui enrichit votre savoir-faire avant d’enrichir votre CV. Elles permettent donc au candidat de se démarquer et attirer l’attention du recruteur pour dénicher le poste sans ennui. A savoir :
  • La mention F qui donne le privilège de conduire un véhicule lourd avec système de freinage automatique.
  • La mention M qui permet d’utiliser un véhicule lourd à transmission manuelle.
Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !