Aimez MaChronique !



Tenter le prêt entre particuliers

Partagez cet article !

Il peut arriver qu’on ait besoin d’un fonds dans l’immédiat, et la solution qui rassure le plus est de solliciter le coup de main d’un proche. Le prêt entre particuliers a largement le vent en poupe depuis plusieurs années. Il propose des compromis attirants, mais il existe quelques conditions à voir de près.

Le prêt entre particuliers, comment ça marche ?

En effet, un prêt entre amis ou proches change de statut quand le montant du crédit dépasse les 760€. A ce stade, il est obligatoire de déclarer officiellement le prêt. Il est nécessaire d’officialiser l’accord de crédit pour ne pas être victime de poursuites en justice ou pire d’arnaques. Beaucoup de personnes se laissent tenter par la confiance qu’elles ont envers leur débiteur ou leur créancier et se refusent à rédiger un contrat. Cependant, la loi exige une trace écrite de toute transaction dépassant le montant mentionné. Tel un contrat de crédit à la banque, doivent figurer dans le papier signé entre les parties : le montant, la durée, les taux d’intérêt s’il y en a et les facilités de paiement. Cette trace écrite pourra prendre deux formes selon le choix des parties :

–        Soit une reconnaissance de dette qui sera rédigée aux bons soins du débiteur. Elle sera datée et signée par ce dernier et faite en deux exemplaires. La copie restera pour lui tandis que le prêteur aura l’original.

–        Soit un contrat de prêt qu’il est possible de télécharger directement sur le site des impôts. Dans ce cas, chaque signataire aura une version originale du papier.

Les conditions à respecter

Pour que le prêt entre particulier soit valable, il doit respecter les taux réglementaires. Ces derniers sont fixés par la Banque de France selon les taux indiqués par les établissements bancaires. Ce sont les pourcentages maximum applicables en cas de prêt. Parmi les conditions à respecter figure aussi la déclaration aux impôts des intérêts perçus ou payés. Ils seront classés parmi les ressources imposables du créancier. Enfin, il est conseillé de choisir une personne de confiance. Ce qui est assez évident puisqu’il n’est pas toujours facile de prêter une certaine somme à un inconnu.

Attention aux arnaques

Le prêt aux particuliers fait partie des secteurs où les arnaques sont les plus graves. En effet, on compte un bon nombre de victimes de ce type d’escroquerie par jour. Le plus souvent, la combine s’opère en ligne, là où il est difficile de retracer son interlocuteur et surtout le chemin qu’aurait pris l’argent prêté. La plupart du temps, ces faux prêts proposent des conditions très alléchantes. On peut par exemple voir des taux très attractifs, ou encore aucune garantie n’est exigée, et une réponse rapide, souvent sous 24h. Quand la personne escroquée tombe dans le piège, les arnaqueurs lui demandent le paiement de différents frais de dossiers par mandat cash. Ensuite, elle n’entend plus parler d’eux. Il est important de faire très attention aux sollicitations par mail ou via les réseaux sociaux.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !