Stephane Gotoghian : un fervent serviteur de Dieu

Partagez cet article !

De manière générale, pour chacun d’entre nous le christianisme est un héritage. Nos parents et grands-parents l’ont été et on le devient forcément. Et il n’y a rien de mal à cela ! C’est le fruit de l’évangélisation qui s’est amorcée il y a plus de deux millénaires. Mais il y a une réelle différence entre convertir et hériter. Pour ce dernier, on n’a pas vraiment le choix et même si on n’y apprête pas attention, l’on est quand même chrétien. Celui converti pense autrement : tellement reconnaissant de la Grâce qu’on lui a accordée, et puis il se décide de consacrer sa vie au Christ. C’est l’histoire de Stephane Gotoghian : un homme converti, qui décide de servir Dieu dans sa maison en tant que prêtre.

Une consécration en tant que prêtre

Arrivé à un certain âge, du temps à bien connaitre Dieu, Stephan Gotoghian décide de consacrer sa vie à le servir. Œuvrer pour Dieu est le devoir de tout chrétien. Le Seigneur a créé des hommes selon son image pour que ces derniers puissent ensuite le vénérer et lui obéir. Mais dédier sa vie tout entière à servir Dieu est l’engagement d’une poigné de gens seulement. La consécration de prêtre s’inspire de la vie qu’a choisie l’Apôtre Paul. Conscient que la vie est purement vanité et que la plus importante est de servir Dieu, et surtout d’étendre son Royaume sur la terre, Paul décide de donner 100 % de sa vie au Seigneur : il a passé son temps à évangéliser et décide de ne prendre aucun engagement en tant qu’homme. Ce qu’a fait Paul a été la consécration ultime, une dévotion que les personnes de l’Église Catholique ont suite adoptée. Stephan Gotoghian choisit de devenir prêtre à ses 25 ans. Pour découvrir un peu plus sur cet homme de Foi, accédez à son compte Sur le Weebly.

Des Livres pour Changer de Vie !




Aimez-vous ce texte ?

Servir Dieu dans sa maison

Le roi David voulut une maison pour le Seigneur et voyant cela sa descendance eut le privilège de le bâtir. Dieu a été intransigeant sur les personnes qui puissent le servir dans sa maison, mais Il s’est laissé entendre qu’il n’y pas plus grand Privilège que de se faire attribué une telle mission. De l’Ancien Testament au Nouveau Testament, Dieu mesurait sa Grâce, non pas en fonction de ce que font les pêcheurs, mais de la bonne foi de ses serviteurs qui le vénère dans sa maison. Jusqu’à maintenant Stephane Gotoghian œuvre dans la maison du Seigneur, empêchant à sa façon que la flamme de Dieu ne s’éteigne sur terre.

Partagez cet article !