Aimez MaChronique !



Sophie la girafe

Sophie la girafe s’offre un salon intéractif

Partagez cet article !

La chine est le premier pays producteur de jouets au monde. À cause de la propagation du nouveau coronavirus, les entreprises chinoises de fabrication de jouets traversent actuellement des situations difficiles. Il en est de même pour les fabricants français. La société Vulli SAS (jeux et jouets) située à Rumilly en Haute Savoie (74150) est l’une des rares entreprises à résister à la crise. Elle a même dévoilé l’ouverture d’un salon virtuel interactif en septembre 2020 en attendant que la situation s’améliore.

Dans quel but le salon interactif a été créé ?

Dans un article paru sur France Bleu île de France récemment, le nouveau dirigeant de la société de la Sophie la girafe Éric Rossi a parlé du salon interactif. Malgré le déconfinement, les mesures sanitaires instaurées en France ne permettent pas l’organisation d’un évènement comme un salon. Tous les ans, des salons internationaux dédiés aux jouets sont organisés. Mis les restrictions de déplacement ont obligé l’entreprise Vulli SAS (jeux et jouets) à trouver une autre solution alternative. Le salon interactif permettra à la société de renouer et renforcer les liens avec ses clients.

Quel est le principe du salon interactif?

Le salon interactif est un salon virtuel accessible en ligne. Le concept est très simple, Un client ou un internaute qui a pris rendez-vous se rend sur le site. Il sera ensuite redirigé vers le salon virtuel en accédant à différentes présentations de manière divertissante et interactive. Il a la possibilité de voir tous les articles et jouets exposés comme dans un vrai salon. La seule différence est qu’il n’a pas la possibilité de prendre les jouets.

Quand les clients peuvent visiter le salon interactif ?

Selon Éric Rossi, le salon virtuel sera accessible au public à partir de septembre 2020 pour un temps indéterminé. À partir de ce mois, les clients peuvent voir et visiter tous les articles de la société Vulli et les nouveaux produits. Comme il s’agit d’une solution alternative, le directeur général de la créatrice de Sophie la girafe espère que la situation revienne rapidement à la normale. Le salon interactif est prévu pour une période courte à moyen terme.

Quel est l’impact de la crise du Covid-19 sur la vente de Sophie la girafe ?

Depuis sa création, le jouet a fait le tour du monde et a fait le bonheur de millions d’enfants. Durant la période de confinement, la demande n’a pas cessé de croître en ligne. Cette situation a permis à l’entreprise de garder le cap. Toutefois les activités en ligne ne peuvent pas se substituer aux magasins qui ont dû être fermés durant la crise. C’est dans cette optique de vente en ligne qu’est née la conception du salon interactif pour permettre à la société de reprendre en main sa destination.

Quelle est la position des jouets français par rapport à la situation actuelle ?

Comme signalé plus haut, les entreprises chinoises ont été durement frappées par la crise économique causée par le coronavirus. C’est une aubaine pour les fabricants français de prendre une part de marché importante. La pénurie de jouets qui a été annoncée en début d’année suite à la défaillance des entreprises chinoises laisse une opportunité pour la fin de l’année. De plus, l’augmentation des prix des jouets est à prévoir. Mais il s’agit encore d’une prévision hypothétique. Logiquement, la production de 2019 est destinée pour le marché 2020. L’année dernière, le monde n’a pas encore connu de crise. En espérant que les fabricants français trouvent l’issue pour sortir de la crise, la vie de Sophie la girafe continue. Que la pandémie de Covid-19 ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !