Aimez MaChronique !



Se réconcilier avec soi par Coach-Toulouse. Pascal DION

Partagez cet article !

Pascal Dion est coach certifié qui excerce à Toulouse et sa région . Cet extrait est tiré de Journal d’un coach . Vous pouvez découvrir son métier, son approche et sa méthode en allant sur le lien :

La réconciliation

« Que puis je faire, rien ne va plus avec moi, j’en ai ras le bol de moi, je ne me reconnais plus … » L’homme face à moi, me faisait part de sa perplexité à affronter, comme il le soulignait lui-même le quotidien. Comme il est de coutume dans ma discipline, je l’engageais à reformuler son objectif positivement : « que voulez vous pour vous ? ».Comprendre ses réactions, être en accord avec lui-même, une fois posé le cadre, nous pouvions commencer ensemble ce voyage intérieur.

Le monde dans lequel nous évoluons a une fâcheuse tendance à faire à vouloir faire en sorte que nous masquions nos difficultés à vivre pleinement au quotidien, tant que cette difficulté ne s’impose pas d’elle-même par une apparition physique aux yeux des autres. Nous ignorons volontairement souvent nos souffrances, voire les méprisons. Quand ce n’est pas notre entourage qui nous rappelle à l’ordre : « allez ce n’est rien ! », « Réagis » « toi, ça ne va jamais ! »… C’est un peu comme lorsque l’on dit à quelqu’un : sois spontané ! Cette invitation correspond à une double négation, comment justement pouvons-nous nous forcer à être spontané. Ainsi la difficulté, sous son habit peu attrayant, recèle des trésors : comment saurions-nous que quelque chose ne tourne pas rond, que nous sommes à côté de nous même si la souffrance ne venait tirer la sonnette d’alarme ? En ce sens, on peut même dire qu’elle est, paradoxalement, plutôt un signe de bonne santé : elle signale qu’il faut réagir à une situation donnée. L’une des premières difficultés de l’aventure intérieure avec Jean fut de décoder le message.

Pour réussir, cela a consisté à ne pas se laisser envahir par toutes les émotions que mon client projetait .Ces émotions qui étaient le fruit de sa projection négative de lui-même. Parfois c’est trop difficile tout seul. Il ne faut pas hésiter alors à demander conseil à un professionnel. Non seulement cela n’a rien de déshonorant mais son aide peut nous permettre de passer un cap qu’on croyait infranchissable. Il s’agit d’apprendre à accueillir notre situation, à lui donner sa place, et à la respecter. On écoute alors son histoire, de son origine à tous ses composants, sans rien juger, ni censurer… C’est le début de ce qu’on appelle s’occuper de soi. C’est la réelle aventure à laquelle nous sommes conviés. Nous sommes invités d’abord à constater, là où nous en sommes. Nous sommes appelés à devenir fidèles à nous-mêmes, à nos besoins, nos aspirations, nos valeurs. S’occuper de soi c’est apprendre à s’aimer, tel qu’on est, en perpétuelle transformation (inhérente au fait que nous sommes vivants) et non pas tel qu’on voudrait être ou tel qu’on croit que le monde voudrait qu’on soit. S’occuper de soi, c’est apprendre à devenir soi, en équilibre dynamique entre liberté intérieure et contrainte sociale. Devenons ce que nous sommes véritablement.

Article ajouté le 2010-07-04 , consulté 85 fois

www.coach-toulouse.wifeo.com

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !