Aimez MaChronique !



Quels sont les problèmes de santé causés par le tabagisme ?

Partagez cet article !

Le tabagisme est la principale cause de décès prématuré et évitable en France ; le tabac est responsable d’une mort sur huit en France. Parmi ces décès prématurés, environ 36 % sont dus au cancer, 39 % aux maladies cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux, et 24 % aux maladies pulmonaires. Les taux de mortalité chez les fumeurs sont environ trois fois plus élevés que chez les personnes n’ayant jamais fumé.

Le tabagisme nuit à presque tous les organes et systèmes du corps et diminue l’état de santé général d’une personne. Le tabagisme provoque des cancers du poumon, de l’œsophage, du larynx, de la bouche, de la gorge, du rein, de la vessie, du foie, du pancréas, de l’estomac, du col de l’utérus, du côlon et du rectum.

Le tabagisme provoque également des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des anévrismes de l’aorte (un renflement en forme de ballon dans une artère de la poitrine), des bronchopneumopathies chroniques, le diabète, l’ostéoporose, l’arthrite rhumatoïde, la dégénérescence maculaire liée à l’âge et les cataractes, il aggrave aussi les symptômes de l’asthme chez les adultes. Les fumeurs sont plus exposés au risque de développer une pneumonie, la tuberculose et d’autres infections des voies respiratoires. En outre, le tabagisme provoque des inflammations et affaiblit la fonction immunitaire.

Depuis les années 1960, le risque pour un fumeur de développer un cancer du poumon a en fait augmenté par rapport aux non-fumeurs, même si le nombre de cigarettes consommées par fumeur a diminué. Le type de cancer du poumon que développent les fumeurs a également évolué au fil du temps : diminution des carcinomes épidermoïdes, mais augmentation spectaculaire des adénocarcinomes. Ces deux évolutions peuvent être dues à des changements dans la conception et la composition des cigarettes, dans la façon dont les feuilles de tabac sont traitées et dans la profondeur à laquelle les fumeurs inhalent la fumée de cigarette et les substances toxiques qu’elle contient.

Par ailleurs, le tabagisme rend la grossesse plus difficile pour une femme. Une fumeuse enceinte risque davantage de faire une fausse couche, d’avoir une grossesse extra-utérine, de voir son bébé naître trop tôt et d’avoir un poids anormalement bas à la naissance. Une femme qui fume pendant ou après la grossesse augmente le risque de décès de son enfant par le syndrome de mort subite du nourrisson. Les hommes qui fument sont plus exposés au risque de dysfonctionnement érectile

Plus la durée de tabagisme d’un fumeur est longue, plus il est probable qu’il subisse les effets néfastes du tabagisme, y compris un décès prématuré. Mais, quel que soit leur âge, les fumeurs peuvent réduire considérablement leurs risques de maladie, y compris de cancer, en arrêtant de fumer ou à minima en transitionnant vers des solutions alternatives comme les substituts nicotiniques qui ont prouvé leur efficacité. Parmi eux, les gommes à mâcher ou même la cigarette électronique fonctionnant avec des e-liquides qui permettent de compenser la sensation de manque et sont bien moins nocives que le tabagisme.

Quels sont les avantages immédiats pour la santé de l’arrêt du tabac ?

Les avantages immédiats pour la santé de l’arrêt du tabac sont considérables :

  1. Le rythme cardiaque et la pression artérielle, qui sont anormalement élevés pendant le tabagisme, commencent à revenir à la normale.
  2. En quelques heures, le niveau de monoxyde de carbone dans le sang commence à diminuer. (Le monoxyde de carbone réduit la capacité du sang à transporter l’oxygène).
  3. En quelques semaines, les personnes qui arrêtent de fumer ont une meilleure circulation sanguine, produisent moins de mucosités et ne toussent pas ou n’ont pas une respiration sifflante aussi souvent.
  4. Dans les mois qui suivent l’arrêt du tabac, on peut s’attendre à une amélioration substantielle des capacités respiratoires du patient.

Quelques années après avoir arrêté de fumer, les risques de cancer, de maladies cardiaques et d’autres maladies chroniques liées au tabac seront plus limités que si le patient avait continué à fumer. Investissez dans votre capital santé en abandonnant le tabagisme pour renouer avec une vie plus saine !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !