Aimez MaChronique !



Pour se prémunir de la crise et du chômage, engranger des diplômes !

Partagez cet article !

L’OCDE a rendu son rapport Regards sur l’éducation 2010 qui revient sur le fait qu’en temps de crise, le rempart le plus efficace contre le chômage reste l’éducation et les diplômes.  Pour appuyer ce fait, un chiffre : les non diplômés du secondaire sont 4.8% à être au chômage contre 1,7% pour les fraîchement  diplômés d’études supérieures.

Angel Gurría, le Secrétaire général de l’OCDE a déclaré «Face à une récession mondiale qui continue de peser sur l’emploi, l’éducation constitue un investissement essentiel pour répondre à des évolutions technologiques et démographiques qui redessinent le marché du travail» puis a ajouté à cette déclaration «Dans une économie mondialisée, il ne s’agit plus de progression aux vues des normes nationales uniquement. Les systèmes éducatifs réalisant les meilleurs résultats au niveau international constituent la référence en matière de réussite»

Pour ce qui est de la différence entre étudiants immigrés et nationaux, l’écart pour l’accès à l’emploi est toujours fort : 72% contre 64%. Ainsi, en France, l’année 2010 n’est pas dangereuse pour les étudiants en fin de cursus, nombre d’entre eux ayant fait le choix de rester aux études plutôt que de se lancer sur le marché du travail. Pour ce qui est de la situation emploi Canada , Statistiques Canada rappelle qu’il y a deux ans, 20% des 15-19 ans n’allaient plus à l’école. Dans le même ordre, les diplômés universitaires ou collégiaux, toujours en 2008, disposaient d’un taux d’emploi de 83%  contre 58% pour les personnes n’ayant pas été au-delà du secondaire.

Quelles sont les avantages à investir dans l’éducation ?

Les Etats devraient penser à investir davantage dans l’éducation en vue d’en espérer un retour sur fiscalité : en effet, un homme diplômé du supérieur est amenée à générer près de 120 000 $US de plus en recettes et cotisations tout au long de sa vie active par rapport à un autre seulement diplômé du secondaire.

L’OCDE a par ailleurs placé le Japon, la Corée et le Canada en tete des pays où les jeunes adultes sont les plus et les mieux diplômes. Les chiffres excèdent les 50% pour ces trois pays alors que la majorité des  Etats de l’OCDE sont autour de 35%.

Pour autant, la moyenne des dépenses en % du PIB des pays de l’OCDE est d’environ 5,7%, le Canada étant dans la moyenne haute – en dessus des 6% -, avec la France, la Belgique ou les Etats Unis qui culminent à 7,6%.

Avis aux étudiants : restez aux études si vous le pouvez ou alternez études et entrée dans la vie professionnelle jusqu’à atteindre un baccalauréat ou une maîtrise !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !