Aimez MaChronique !



Pour maigrir, modifiez votre métabolisme (2).

Partagez cet article !

Modifier votre métabolisme consiste d’abord à changer une ou plusieurs choses dans votre vie.

Les principaux éléments qui doivent être modifiés se résument – pour simplifier – à trois :
1 – modifier votre régime alimentaire
2 – modifier votre mode de vie
3 – faire de l’exercice.

Dans ce petit article, je vous propose de commencer par étudier quelque chose à quoi vous ne vous attendez peut-être pas, l’exercice physique.

Je suis obligé de me prendre comme exemple, parce qu’on ne parle bien que de ce que l’on connaît bien.

Je suis comme vous : à moins que vous soyez l’une de ces personnes au métabolisme tellement bizarre que vous pouvez vous permettre d’ingurgiter 5 ou 6.000 calories par jour sans prendre un gramme, dès que je mange trop, je grossis.

Je vais vous avouer une chose : j’aime bien manger et, de plus, j’ai une femme qui me mijote des petits plats succulents, car elle est une excellente cuisinière.

C’est probablement l’une des raisons qui explique que je sois passé, peu à peu, de 64 kg le jour de mon mariage à un peu plus de 100 il y a encore à peine un an !

J’ai toujours pensé que l’exercice pouvait me faire maigrir : lorsque j’étais étudiant, j’avais un ami qui était champion étudiant de lutte libre et de lutte gréco-romaine ; nous mangions, ainsi qu’il le disait lui-même, «comme des chancres» !

Avaler les 5 à 6000 calories que je vous citais un peu plus haut ne nous faisait pas peur, mais il faut dire que nous dépensions tout ça en faisant beaucoup de sport –  compensation absolument nécessaire à nos études.

Je peux vous certifier  que faire de l’exercice joue un rôle très important dans la stimulation du métabolisme et le fait de brûler des calories, je l’ai vécu.

Un autre exemple : lorsque j’ai eu 46 ans, longtemps après la fin de mes études, donc, je suis retourné dans une salle qui s’appelait «Le Gymnase».

J’ai commencé – je ne suis pas fou, je ne voulais pas me claquer les muscles – par prendre de petites charges pendant le premier mois, histoire de renforcer mes tendons et mes muscles.

Les deux mois suivants, j’ai pu m’amuser à «charger» de plus en plus lourd. Je me souviens avoir mis 300 kg sur une presse inclinée à 45 °et les avoir poussé sans effort ; sur la chaise à abdos, je mettais toutes les plaques, soit 100 kg ; et le reste allait dans le style. Trois jeunes qui s’entraînaient avec moi n’en revenaient pas de voir «un vieux» faire autant de choses, alors qu’eux ne parvenaient que péniblement à soulever leurs charges !

Et c’est ainsi qu’en trois mois, sans faire de régime, uniquement grâce à un exercice savamment calculé, j’ai perdu 12 kg.

Malheureusement, je les ai repris, mais c’est un autre histoire.

Je peux aussi vous dire une chose : contrairement à des idées faussement répondues, faire de la musculation ne donne pas obligatoirement de gros muscles, je connais beaucoup de jeunes femmes qui en seraient désolées mais qui, pour autant, n’abandonnent pas cette pratique.

Pourquoi vous parlé-je de musculation et non pas, pour utiliser un terme en vogue, de «cardio» ? Parce que la musculation est un excellent «brûle-graisse»,  étant donné que vos muscles nécessitent davantage d’énergie simplement pour être mis en route que vous pouvez en utiliser pour fabriquer un kg de graisse.

C’est évident : plus vous transformez l’excédent de grasse que vous avez en muscle, plus de calories vous brûlez de calories et plus vous maigrissez.

Cela dit, vous n’êtes pas obligé(e) de soulever une tonne de fonte pour faire de l’exercice. Il existe des secrets pour vous aider et je les réserve à ceux qui ont fait l’acquisition de «Manger et perdre du poids» dans un ouvrage cadeau que je suis en train de rédiger.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !