Aimez MaChronique !



pilote de drone professionnel

Une prise de vue réussie avec un pilote de drone professionnel

Partagez cet article !

Ces derniers temps, les prises de vue aérienne sont au cœur de la tendance. D’ailleurs, grand nombre d’entreprises se sont spécialisées dans le domaine et proposent des prestations aussi intéressantes les unes que les autres. Il sera donc difficile de faire le bon choix face à l’abondance de l’offre. La meilleure chose à faire c’est de se renseigner sur les services proposés et d’opter pour l’offre qui répond le mieux à vos besoins et attentes.

Pourquoi solliciter les services d’un droniste professionnel ?

En faisant appel aux services d’un droniste professionnel, vous êtes certains d’obtenir des images de haute qualité. Il utilise généralement un matériel Haut de Gamme qui fait l’objet d’un entretien régulier. Il met à votre service ses années d’expérience et sera capable d’adapter les fonctions du drone selon la situation. Il pourra établit des plans créatifs qui permettront de mener à bien les prises de vues que vous souhaitez réaliser. En vous rendant sur damien-vicart.com, vous trouverez un pilote de drone pour le cinéma qui sera en mesure de vous remettre un produit fini. Sa mission ne s’arrêtera donc pas sur le fait de faire voler le drone, mais il devra également s’occuper de la réalisation des images en hauteur. La partie règlementaire est aussi à sa charge.

Quelles sont les règlementations qui y sont liées ?

Lorsque vous faites voler un drone, la loi considèrera qu’il s’agit d’un travail aérien si le vol n’est pas réalisé pour la compétition ou le loisir. D’après, l’article D.133-10 du code de l’aviation civile, toute prise de vue aérienne ne peut se faire sans autorisation sauf si elle est « effectuée à titre occasionnel et à finalité de loisirs […], au cours d’un vol dont l’objet n’est pas la prise de vues. »  Donc si les images sont prises à titre privé, elles ne peuvent pas être diffusées sur média. La diffusion des photos peut uniquement se faire si elles ont été prises par une société qui a engagé toute les démarches auprès de l’Aviation Civile. Si vous décidez d’aller outre cette règle, vous risquez une peine de prison ferme et devez payer une amende pouvant atteindre les 75 000 euros.

Les paramètres à prendre en compte avant de signer avec un pilote de drone

 Avant de travailler avec un pilote de drone professionnel, prenez le temps de lui demander quelques documents obligatoires. En effet, il doit pouvoir vous montrer un accusé de réception délivré par la DGAC de son MAP (Manuel d’Activité Particulière). Il doit aussi vous présenter les papiers d’homologation des drones utilisés ainsi qu’une attestation d’assurance RC dédiée à l’aviation. Si la prise de vue doit être effectuée dans une zone peuplée, le pilote de drone doit être en mesure de vous montrer le CERFA et le mail qu’il a fait parvenir à la préfecture 5 jours ouvrables avant la date du tournage par drone. Vous pouvez uniquement signer votre contrat avec le pilote de drone s’il est en mesure de vous présenter l’ensemble de ces papiers. Dans le cas contraire, passez votre chemin.       

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !