Aimez MaChronique !



Pellicules: comment s’en débarrasser efficacement?

Partagez cet article !

Loin de constituer à priori un problème de santé majeur, les pellicules, tout le monde le reconnaît entachent la beauté de vos cheveux en particulier et l’esthétique de votre apparence en générale. Sorte de petites particules blanches qui tapissent parfois nos cheveux et viennent se déposer sur nos vêtements, les pellicules apparaissent chez un individu sur deux.

Même si la tendance est à croire que ce sont les jeunes garçons qui sont plus concernés, il faut reconnaître que les deux sexes sont touchés par ce problème capillaire. Plusieurs solutions existent pour lutter contre l’apparition de ces particules. Mais cette lutte, pour qu’elle soit efficace, vous devez connaître les différentes types de pellicules ainsi que leurs causes.

Quels sont les différents types de pellicules que nous avons et comment se forment-elles?

Comment les pellicules se forment-elles?

Désagrément subi par le cuir chevelu avec des irritations, des rougeurs et l’apparition de squam s(fines lamelles de peau à la surface du cuir chevelu), les pellicules sont causées par la présence d’un champignon non contagieux appelé Malassezia à l’origine du dérèglement du cycle de renouvellement des cellules de la peau et du cuir chevelu. Les cellules épidermiques sont en effet destinées à se renouveler en moyenne chaque 28 jours en remplaçant par là celles qui sont mortes. Étant donné que ce processus est compromis, les cellules mortes s’accumulent et s’agglutinent, ce qui fait apparaître les pellicules.

Types de pellicules: sèches ou humides?

Les pellicules peuvent être sèches, conséquence de l’assèchement du sébum produit par le cuir chevelu dont le champignon Malassezia se nourrit beaucoup. Elles sont alors reconnaissables à leur couleur blanche et à leur forme plate. Elles sont très faciles à détacher quand vous mettez par exemple votre main dans les cheveux.

Vous avez également des pellicules grasses qui à l’inverse des pellicules sèches sont dues à l’excès de sébum sur le cuir chevelu. Elles sont donc plus jaunâtres et laissent apparaître des plaques beaucoup plus importantes et difficiles à détacher sur le cuir chevelu.

Maintenant qu’on connaît les differents types de pellicules, voyons comment s’en débarrasser et les éviter.

Comment lutter efficacement contre les pellicules ?

Étant donné que nous connaissons l’origine et la racine du mal ça serait plus facile de le traiter. Le dérèglement du cycle de renouvellement des cellules au niveau du cuir chevelu doit être corrigé. L’excès et le manque de sébum doit être régulé. Il est pour ce faire, l’usage des shampooings et soins antipelliculaires est vivement conseillé.

Shampooings antipelliculaires

Leur base lavante douce doit contenir au choix des ingrédients comme:

Les antifongiques (pour lutter contre les champignons) et antibacterien. Vous pouvez trouver cela par exemple dans le zinc pyrithione le selenium, le thymol, le cyprès.

-Un produit apaisant pour calmer les irritations tels que le menthol, le calendula, le bisabolol et bien d’autres.

-Un keratolytique pour éliminer les squames du cuir chevelu et au même moment en décollant les couches de kératine à la surface de la peau. Cet actif se retrouve dans la soufre, dans l’huile de cade ou encore dans le kethyol.

-Des actifs antisoborhéifiques tels que le melaleuca ou le saule sont également à utiliser

À part ces traitements vous pouvez aussi vous faire prescrire par un dermatologue des shampooings medicamenteux et traitants. Ce sont generalement des shampooings à base de corticoides recommandés dans les cas les plus sérieux d’attaque de bactéries. Rappelons que ces produits doivent être utilisés dans le respect strict de la dose recommandée au risque de voir se produire des effets autres que ceux escomptés.

Il est très important qu’après l’usage de votre shampooing antipelliculaire, de ne pas utiliser un après-shampooing cosmétique. En réalité même après rinçage, les produits actifs du shampooing antipelliculaire ne disparaissent pas. Ils continuent par protéger les cheveux et le cuir chevelu. Voyez donc que si vous lui associez un après- shampooing cosmétique, ces produits actifs seront détruits, ce qui n’arrange pas les choses. Bref, utilisez toujours un après-shampooing antipelliculaire avec un shampooing antipelliculaire.

Comment utiliser alors son shampooing pour traiter ou prévenir les pellicules?

 Les shampoings en soi renferment des produits chimiques qui peuvent lors d’une utilisation abusive abimer le cuir chevelu car ce-dernier subit en quelque sorte une agression. Les glandes sébacées pour se défendre produisent plus de sébum étant donné qu’elles sont permanemment stimulées. Ce qui provoque en conséquence l’apparition des pellicules. Ceci étant, au lieu de se laver les cheveux chaque jour, il est plus préférable et plus conseillé de le faire 2 à 3 fois par semaine.

 De préférence, il faut choisir ce qui est plus adapté à la nature de vos cheveux. Un shampooing ultra doux sans sulfate ni silicone est bon pour adoucir les cheveux après avoir utilisé ceux contenant les produits antibacteriens et autres produits actifs.

Les huiles essentielles

Outre les shampooings antipelliculaires, certaines huiles essentielles permettent de lutter contre la prolifération des pellicules. Il y en a qui agissent sur le cuir chevelu pour le rendre plus doux à l’instar de l’huile essentielle d’arbre à thé, d’autres qui grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires comme l’huile essentielle de l’eucalyptus protègent le cuir chevelu des champignons et d’autres bactéries et d’autres encore comme la sauge qui régulent l’excès de sébum. L’huile essentielle de citron est également très efficace.

Ces produits doivent aussi être pris tout en respectant strictement la dose et le mode d’emploi. En cas de doute n’hésitez  pas d’aller aux informations chez votre pharmacien ou votre dermatologue.

Vitamines et compléments alimentaires

Adopter un régime alimentaire équilibré et  sain peut aider à lutter efficacement contre les pellicules. Une alimentation riche en vitamine A par exemple est conseillée. Il faut donc consommer davantage les produits laitiers ainsi que les œufs. Les céréales et la banane entre autres sont des sources de vitamine B6. La vitamine E qu’on retrouve dans les poissons gras est également indispensable. Privilégier également les aliments riches en oligo-éléments et en antioxydants.

Conclusion

En somme, voilà ce qu’il faut faire pour débarrasser vos cheveux des pellicules. Prévenir valant toujours mieux que guérir, il est important d’adopter des gestes sains et d’opter pour un mode de vie orientée plus vers le naturel en réduisant par là les pressions chimiques et artificielles exercées sur le cuir chevelu.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !