Aimez MaChronique !



NOEL APRES LA MORT D’UN PROCHE

Partagez cet article !

Dans 2 jours c’est noël, le visage des enfants resplendit le bonheur, l’excitation bat son plein, beaucoup de personnes vous souhaitent de belles fêtes de fin d’année. Mais cela résonne en vous comme une douleur, la douleur de l’absence, fêter noël sans lui…

La douleur de l’absence re-activee

En cette période de fêtes, la douleur de l’absence se fait ressentir encore plus fortement. Vous vous sentez à part de tous ces gens qui sont joyeux. C’est un réveillon, un jour de noël qui se passe en général en famille, et vous vous retrouvez sans la présence d’un être que vous aimez tant, qui apportait sa touche à cette journée.

En parler…

Il est important que vous puissiez en parler à votre entourage, aux personnes qui seront présentes ce jour-là. Il arrive que chacun y pense, reste dans sa douleur, et ne veuille pas « gâcher » ce jour de fête et personne n’évoque le défunt alors qu’il est omniprésent dans votre esprit. Parfois les proches ont tendance à faire semblant, comme si « rien était arrivé ».

Alors exprimez votre tristesse, entendez la tristesse de ceux qui seront près de vous !

Comment préparer cette journée ?

Où passer le jour de noël ? Désirez-vous continuer à faire noël chez vous comme avant ? Préférez-vous aller chez des amis ? Ou alors fêter noël dans un restaurant ? Ou vivre noël en vous impliquant dans une association aux plus démunis ? Ou peut-être rester seul ?,…Osez alors exprimer votre choix, votre besoin.

Vous pouvez prévoir un rituel de noël différent. Comme nous l’avons évoqué en changeant éventuellement de lieu si vous le souhaitez. Peut être demandez à des personnes de votre entourage de faire des préparatifs que vous effectuiez vous- même auparavant, déballer les cadeaux au réveillon plutôt que le jour de noël, …..

En début de repas, vous pouvez prévoir un moment de recueillement, un acte symbolique : une prière, brûler une bougie, les enfants peuvent faire un dessin, exprimer des souvenirs, écouter une chanson, écrire un petit mot sur le défunt ……

Puis vous pouvez laisser place à l’instant présent, au bonheur d’être réunis avec vos proches. Surtout ne vous culpabilisez pas de vivre des moments de joie.

 

 

 

Bon courage à vous, et à bientôt

 

Cécile CHEVALLIER

Accompagnement au deuil

Bureau : 09 81 98 14 60

Skype : alaecoaching

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !