Aimez MaChronique !



peinture industrielle

Méthodes et applications de la peinture industrielle

Partagez cet article !

La peinture industrielle est une opération qui demande une expertise, des méthodes et des applications particulières. En effet, elle détient certaines spécificités qui la différencient de la peinture résidentielle, commerciale et institutionnelle. Le professionnel doit ainsi justifier d’une compétence accrue et avoir suivi une formation intra dans le domaine.

A quoi sert la peinture industrielle ?

La peinture industrielle est particulièrement intéressante pour refléter une compagnie et améliorer son image. En même temps, elle sert à optimiser le quotidien d’une entreprise. Tout d’abord, c’est un moyen de démontrer la propreté de celle-ci. Ensuite, elle permet aussi de prouver les hauts standards de qualité d’un entrepôt. Ce qui pourrait rassurer les clients. Par ailleurs, il s’agit également d’un excellent moyen pour gagner en luminosité dans vos locaux. Ainsi, elle peut améliorer l’environnement de travail de vos employés.

Sachez que quelques coups de pinceaux pourraient vous différencier auprès de la clientèle. Cela étant, il est nécessaire de tenir compte de la compétence du professionnel qui va peindre votre établissement. D’autant que la peinture industrielle est une tâche à ne pas prendre à la légère. Dans l’idéal, vous devez la confier à des experts spécialisés en peinture pour les industries et les entrepôts.

Quelles sont les méthodes utilisées ?

La peinture industrielle utilise une méthode sur-mesure afin d’aboutir à un résultat impeccable. Elle requiert une peinture en poudre que les peintres industriels vont utiliser de façon très différente aux autres types de peinture. Ceux-ci vont aussi appliquer le produit par projection électrostatique ou par trempage pour ensuite être réticulées.

Pour appliquer la peinture électrostatique, le professionnel doit employer un pistolet chargé d’électricité statique sur la zone à traiter. Pour dire qu’il est indispensable d’apprendre et de maîtriser l’usage de cet outil. D’où l’importance de la formation. D’autant que l’application réclame la compréhension de certaines gestes et des termes employés. En principe, la peinture industrielle consiste à peindre une surface de métal en alternant une charge positive et négative sur la surface et la peinture. Il faut aussi utiliser une peinture métal permettant de recouvrir correctement la fonte, l’acier, l’inox, etc. En même temps, il doit s’agir d’un produit durable et exempt de COV.

Comment l’appliquer ?

L’application d’une peinture industrielle est une tâche très périlleuse. Elle demande à respecter des hauts standards de qualité afin d’éviter les différents risques. Notamment, pour la santé des employés et la durabilité du produit. Une peinture industrielle peut généralement s’appliquer sur plusieurs types de surfaces industrielles. Entre autres, les murs de gypse ou de béton, les planchers de béton, les plafonds en acier gaufré. Mais elle s’adapte aussi sur les lignes de sécurité, les conduits de ventilation et de chauffage, et les espaces communs comme les bureaux.

A l’inverse de la peinture résidentielle, la peinture industrielle nécessite souvent des interventions en mouvement. C’est surtout utile pour l’appliquer sur des machines ou des subjectiles. Pour dire que c’est une application plus complexe et qui demande une forte expertise. Dans ce sens, chaque peintre doit obligatoirement suivre des cours spécifiques pour maîtriser la technique, comme une formation intra entreprise.

Plusieurs centres proposent aujourd’hui une formation professionnelle intra entreprise dans ce domaine. Ce qui permet à tous ceux qui souhaitent œuvrer dans le secteur d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !