Aimez MaChronique !



adp maliba

Mali : ADP-Maliba va augmenter ses sièges à l’Assemblée nationale

Partagez cet article !

ADP-Maliba est en passe d’occuper des sièges supplémentaires à l’Assemblée nationale malienne. Le parti d’Aliou Diallo vient de faire une percée au cours des élections législatives qui ont eu lieu le dimanche 29 mars 2020. Il a raflé trois (3) circonscriptions, dont celles de Kayes et attend de valider huit (8) autres le 19 avril prochain, date fixée pour le second tour.

Aliou Diallo honore son statut de leader de l’opposition

ADP-Maliba renforce lentement, mais surement, sa présence sur l’échiquier politique du Mali. Le parti de la Balance va peut-être bientôt occuper une dizaine de sièges à l’Assemblée nationale. Déjà, elle en a conforté trois, lors du premier tour des élections législatives, qui ont eu lieu le 29 mars dernier.

Son président d’honneur et fondateur Aliou Diallo a largement remporté le scrutin à Kayes avec 62,12 % des votes. Il y menait la liste Benso.

Avec cette écrasante victoire, la coalition s’épargne un second tour, échéance prévue pour se dérouler le 19 avril prochain. Tout dépendra de l’évolution de la pandémie du coronavirus et de la situation sécuritaire (l’opposant Soumaïla Cissé a été notamment enlevé par un groupe djihadiste). Ce second tour concernera 80 % des circonscriptions électorales, d’après les résultats partiels.

ADP-Maliba en pole position dans 8 autres circonscriptions

Outre, son chef de file Aliou Boubacar Diallo, qui a écrasé la concurrence dans son fief de Kayes, il y a une figure de proue du parti, Diadié Bah, qui a fait la différence à Niono. L’Alliance ADP-Maliba/SADI a remporté le scrutin avec 51,60% des suffrages exprimés. Elle réclame même une très large victoire avec 62% des voix, soupçonnant des bourrages d’urnes de la part de la liste du RPM. Quoiqu’il en soit, avec cette victoire, Diadie offre 2 députés dans le cercle, dont une femme et un homme, à son par l’ADP-Maliba.

Par ailleurs, huit (8) autres zones sont très favorables à ADP-Maliba pour le second tour. Il s’agit de Nara avec Mamadou Diarisso, Segou (Salimata Traoré), Nioro (Mamadou Alpha Diallo), Banamba (Nfa Simpara), Dioila (Daouda Coulibaly), Sikasso (Mme Diallo Mariam Camara), la Commune II (Cheick Haïdara) et la Commune V (Mme Toure Mariam Sidibé).

Aliou Diallo a déjà dressé des questions prioritaires

Cette éventuelle moisson électorale permettra à ADP-Maliba d’accroitre sa présence sur les bancs de l’Assemblée nationale. Et surtout de continuer à peser dans le débat politique grâce à la verve et au style de son président fondateur Aliou Diallo. Le natif de Kayes souhaite notamment faire entendre sa voix et celle de son peuple sur la loi de finance, de la loi d’orientation agricole, et un certain nombre de projets prioritaires liés à la réconciliation nationale.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !