Aimez MaChronique !



L’Histoire de l’Encens

Partagez cet article !

L’encens a une longue histoire, qui remonte aux temps anciens. L’encens avait une grande valeur, et les gens avaient l’habitude de l’offrir en cadeau. Le mot « encens » a des origines latines du mot « incendere« , qui signifie « brûler ». L’utilisation de l’encens joue un rôle important dans de nombreuses religions différentes, notamment le catholicisme et le bouddhisme. Des passages bibliques de l’Ancien Testament dépeignent Dieu exigeant que l’encens soit brûlé dans le cadre du culte.

1) Utilisation Rituelle de l’Encens

Brûler de l’encens implique des sensations olfactives puissantes, car les odeurs fortes remplissent une pièce. Le rituel de l’encens peut consister à le brûler pour atteindre des objectifs spécifiques. Les Amérindiens se livrent à des cérémonies de fumigation et de maculage, et ces rituels présentent des similitudes avec le brûlage d’encens. Certaines personnes brûlent de l’encens pendant la méditation pour aider à atteindre un niveau de calme et de concentration. Les bouddhistes brûlent de l’encens dans le but de purifier une zone. Lors des cérémonies bouddhistes, les gens brûlent des ballots d’encens en s’inclinant devant des plaques ou des statues dans le temple. Les bouddhistes brûlent également des bâtonnets d’encens près des plaques et des statues. L’encens peut également aider à augmenter ou à ajuster l’énergie dans une zone. Enfin, certaines personnes utilisent l’encens pour attirer des entités surnaturelles ou pour les chasser d’une zone.

2) Utilisation Spirituelle de l’Encens

L’histoire de l’encens a un lien étroit avec la spiritualité et l’utilisation de l’encens à l’église. La combustion d’encens lors d’une messe a été utilisée en conjonction avec la préparation d’une congrégation à la prière et aux rituels associés à un service religieux. Les catholiques utilisent l’encens comme une sorte d’offrande à Dieu et une expression de dévotion. L’église catholique, avec sa forte histoire de rites ritualistes, croit au pouvoir de l’encens pour augmenter l’austérité des services religieux et la dévotion des fidèles.

3) Utilisation de l’Encens à des Fins de Guérison

L’encens et le parfum ont également un lien avec la guérison. Les mélanges d’encens peuvent avoir un impact positif pour les personnes souffrant de dépression, de tendances suicidaires et d’anxiété. Les senteurs de l’encens peuvent avoir un fort effet sédatif, apportant paix et détente à ceux qui le respirent. L’encens a une odeur d’agrumes. L’encens au bois de santal a des propriétés sacrées et peut aider à soulager l’insomnie et la dépression. L’encens d’eucalyptus a des propriétés qui peuvent aider à soulager les affections respiratoires.

4) Brûler de l’Encens

La méthode de combustion de l’encens dépend du type d’encens. Les bâtonnets et les cônes d’encens sont deux des types d’encens les plus courants. Un bâtonnet est étroit et droit, tandis qu’un cône a généralement une forme de spirale. La durée de combustion varie, mais les cônes brûlent généralement plus longtemps que les bâtonnets. Les poudres d’encens ou les encens en vrac sont simplement des résines moulues qui brûlent dans des récipients contenant une source combustible, comme des morceaux de charbon spéciaux. Les encens en vrac peuvent contenir des résines telles que le bois de santal, le clou de girofle et la cannelle. L’huile d’encens n’a pas besoin d’être brûlée. Ce type d’encens émet plutôt des parfums dans l’air en étant simplement placé dans de petits récipients. L’encens japonais est appelé « koh », et il ressemble à de courts brins de spaghettis séchés. Les résines courantes du koh comprennent le bois de santal et le bois d’aloès.

Pour faire brûler des bâtonnets ou des cônes d’encens, placez-les dans un brûle-encens fabriqué en céramique conçu pour les soutenir pendant la combustion. Allumez la pointe de l’encens avec une flamme, puis soufflez la flamme pour permettre à la fumée de s’échapper de l’encens. Cette combustion est le processus qui permet de remplir l’air de parfum. Bien que la combustion de l’encens n’implique pas une flamme ouverte, la source de la combustion est extrêmement chaude et provoquera des brûlures si on la touche. Lorsque l’on brûle de l’encens en vrac, le récipient doit pouvoir résister aux températures élevées de la source combustible. Le récipient doit être conçu pour brûler de l’encens, et il doit être entouré d’une isolation pour le protéger contre le feu et les dommages causés par la chaleur. Lorsque vous faites brûler de l’encens, surveillez toujours le processus. Ne laissez jamais l’encens brûler sans surveillance, surtout en présence d’enfants et d’animaux domestiques.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !