Aimez MaChronique !



Les failles de sécurité : une grosse perte pour les entreprises

Partagez cet article !

Durant le premier trimestre, le vol de données informatique a accusé une hausse de 233%. Les entreprises touchées par les failles sont majoritairement celles qui n’ont pas pu protéger leurs données avec des logiciels de protection et diverses solutions de sécurité messagerie. Seules les sociétés qui ont mis en place des clés d’identification et des techniques de chiffrement sont à l’abri des dangers liés à l’exploitation des failles de sécurité.

L’ampleur des failles de sécurité

L’exploitation des failles de sécurité est devenue monnaie courante chez les pirates. L’ampleur des dégâts varie suivant le secteur d’activité auquel les entreprises appartiennent. Une étude menée par des spécialistes de la protection de données a montré que 54 failles de sécurité ont été enregistrées pendant un trimestre au niveau mondial. Même la présence des solutions efficaces comme l’outil d’analyse DNS n’arrive pas à réduire cette statistique.

La principale faille de sécurité recensée actuellement se trouve en Corée du Sud. 79% des pertes causées par le vol des données sont attribuées à ce pays. Le secteur d’activité le plus concerné est la finance. La mise en place de solutions censées bloquer les publicités et stopper les attaques n’y changent pas grand-chose. Les autres secteurs comme la santé, l’éducation, l’industrie, la haute technologie sont également touchés mais les pertes varient suivant le pourcentage de données volées.

La gravité de chaque faille de sécurité dépend de plusieurs critères dont la valeur des données concernées, la qualité de l’hébergement du serveur mail, leur sécurité, le volume des informations dérobées, l’origine de la brèche, etc. La notation permet aux utilisateurs de garantir la sécurité de leurs données et surtout de mettre en place des solutions pour les appareils mobiles, également victimes des failles de sécurité depuis quelques temps.

Le poids financier de la cybercriminalité en France

Selon les chiffres publiés par deux grands éditeurs de solution de sécurité pour la messagerie, la cybercriminalité, y compris celle causée par les failles de sécurité, a engendré une perte d’environ 327 millions d’euros. Le coût pour la France est de 3 milliards d’euros voire plus.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !