Aimez MaChronique !



Les enseignes de distribution sur le chemin de la proximité

Partagez cet article !

Alors que les supermarchés situés en périphérie urbaine n’ont plus la cote, le groupe de distribution Casino expérimente actuellement un nouveau concept de magasin axé sur la proximité.
Chez Casino, le premier modèle du genre a ouvert en mars dernier à Marseille. Avant un déploiement à l’échelle nationale, le groupe de Jean-Charles Naouri s’apprête à expérimenter un deuxième pilote à Saint-Étienne. À terme, cette enseigne de proximité remplacerait les 2 000 magasins Petit Casino, avec toutefois une différenciation des enseignes selon la surface de vente. Casino Shopping inclura ainsi les magasins de plus de 350m², tandis que les surfaces inférieures seront regroupées dans une enseigne spécialement dédiée : Casino Shopping.

Petite taille, convivialité et qualité sont les maîtres mots de cette nouvelle offre. Avec un design intérieur moderne (mobiliers tout en courbes et couleurs fushia et chocolat), un large choix de références, des services (accès wifi, boulangerie, pressing) et des espaces dédiés (épicerie fine, beauté), cette nouvelle offre traduit l’image que le groupe veut projeter autour de cette nouvelle enseigne : créer un espace d’offres multiples pour une expérience d’achat plus agréable.

Mais Casino n’est pas le seul à faire le choix de la proximité. Le groupe Carrefour a inauguré fin décembre son premier Carrefour Express et compte bien surfer sur sa réputation pour s’imposer dans le marché des enseignes de proximité. Carrefour Express  se conçoit sous le signe du dépannage puisque ce type de magasin restera ouvert jusqu’à 22 heures, à l’image des petites épiceries indépendantes que l’on retrouve dans toutes les villes françaises. Si Carrefour tente actuellement d’investir les zones urbaines avec son offre de services de proximité, Jean-Charles Naouri a misé dès la fin des années 1990 sur la proximité à mesure que la configuration sociologique des villes se modifiées.

Les grandes villes sont de plus en plus composées de jeunes travailleurs et de retraités, deux populations qui ont des comportements d’achats différents de ceux des couples avec enfants. Sans parler de la gentrification urbaine à l’origine de nouvelles tendances chez des consommateurs en recherche de simplicité et de proximité. Les supermarchés situés en périphérie urbaine n’ont décidément plus la cote.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !