Les différents types d’orgasmes

Partagez cet article !

On parle d’orgasmes clitoridiens, vaginaux ou multiples. Quels sont les différences entre ces 3 orgasmes ?

Le clitoris et le vagin sont 2 zones très sensibles á la stimulation sexuelle chez la femme. Ces parties stimulées sont capables de provoquer le plaisir orgasmique.

L’orgasme clitoridien : Le clitoris est l’organe sexuel du plaisir chez la femme, c’est la partie la plus sensible de l’anatomie féminine, c’est pourquoi les femmes atteignent plus facilement un orgasme clitoridien alors qu’un orgasme vaginal. 80 % des femmes seraient plus sensibles à l’orgasme par stimulation du clitoris, que par l’orgasme vaginal étant plus rare. Le plaisir ressenti lors de l’orgasme clitoridien est jugé plus intense. Il ne dure que quelques minutes contrairement á l’orgasme vaginale.

– L’orgasme Vaginale : lors de la pénétration, les terminaisons nerveuses du vagin sont stimulées et provoque un orgasme profond. Pour éprouver un plaisir vaginal, la femme doit être capable de bien serrer ses muscles vaginaux contre le phallus de son partenaire ; les nerfs du vagin se trouvent stimulés et la femme éprouve du plaisir jusqu’à l’orgasme.


– Les orgasmes multiples : certaines femmes peuvent avoir une séries d’orgasmes les uns après les autres. Seulement 10% des femmes disent les avoir déjà expérimentés

La satisfaction sexuelle ne dépend pas de l’orgasme ni du nombre d’orgasmes. Beaucoup de femmes ne ressentent pas d’orgasmes pendant l’acte et se considère parfaitement satisfaite sexuellement.

Il est connu que la femme nécessite beaucoup plus de temps que l’homme pour atteindre un orgasme. Dans le cas ou l’homme est éjaculateur précoce, il est important malgré une éjaculation prématurée de continuer à stimuler la femme pour lui donner le temps d’atteindre un orgasme et de la satisfaire sexuellement, même si ce n’est pas par pénétration.

Pour faciliter l’orgasme aussi bien chez l’homme que chez la femme, il est important de favoriser du temps aux préliminaires. Pour un homme, évitez de changer de rythme ou de techniques au mauvais moment. Certaines positions, comme celle de l’Andromaque faciliterait le déclenchement de l’orgasme.

Comment retarder une éjaculation ? Amenez l’homme á une excitation maximal puis ralentissez le rythme. Répétez cette action á puiseurs reprises jusqu’à laisser libre cours á l’éjaculation. Une autre méthode serait de pressionner fermement la base du pénis pendant quelques secondes au moment ou l’éjaculation se fait ressentir.

Pour terminer, on dit que l’orgasme aurait des effets sur la peau, la rendant plus éclatante, sur le tonus du corps mais aussi sur le plan cardiovasculaire. Informez-vous.

Aimez-vous ce texte ?


Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !