Aimez MaChronique !



Les différentes raisons d’acquérir une licence 4

Partagez cet article !

Posséder une licence 4 est indispensable si l’on veut vendre des boissons alcoolisées de toutes les catégories à la fois, allant des boissons fermentées aux boissons à forte teneur en alcool en passant par les boissons distillées. En raison de santé publique, les autorités ne délivrent plus d’autorisations depuis quelques années. En effet, on a enregistré 500 000 licences accordées aux exploitants de débit de boisson dans les années 1900. La mesure qui a été prise a permis de réduire ce chiffre à moins de 37 000.

L’alcool et ses méfaits sur le jeune enfant

L’alcool est un liquide volatile, incolore, inflammable et miscible à l’eau, qui contient de l’éthanol, une substance toxique, voire mortelle si elle est consommée en grande quantité. De ce fait, il a des actions nocives sur notre organisme et contribue fortement à retarder le développement normal d’un enfant. En effet, le cerveau, le foie et les reins sont en pleine formation pendant cette période. À cet âge, le risque de dépendance accrue peut se poser, et des lésions graves peuvent notamment apparaître au bout de quelques années. De même, un retard de maturation ou certaines dysfonctions sont remarqués chez de jeunes personnes exposées trop tôt la consommation d’alcool. Les jeunes ne sont pas en mesure de freiner leurs pulsions. Cet état d’esprit les expose à une ivresse rapide et incontrôlée qui peut les amener à des débordements.

L’importance des zones protégées dans l’exploitation de la licence 4

Se former à la licence 4 Sur bordeaux comme dans de nombreuses villes de France, est désormais possible. Divers organismes agréés par l’État dispensent cette formation. À Bordeaux, il y a des mesures spécifiques décrétées par arrêté municipal en ce qui concerne la distance de l’établissement par rapport aux zones protégées. Ces dernières peuvent être des établissements de santé, des établissements pénitentiaires, des cimetières, des bâtiments occupés par le personnel des armées de terre, de mer et de l’air, des édifices consacrés à un culte quelconque, des établissements scolaires ou de formations, des bâtiments réservés au fonctionnement des entreprises publiques de transport… Dans la Gironde, le nouvel établissement doit se trouver à une distance inférieure à celle définie dans l’arrêté municipal. Ainsi, il est indispensable de consulter cet arrêté avant de procéder au rachat d’une licence. Le nouvel exploitant est tenu de laisser une distance de 100m entre un bar déjà installé et son local.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !