Aimez MaChronique !



l’éparpillement

Partagez cet article !

L’éparpillement,

Je m’éparpille, tu t’éparpilles, nous nous éparpillons……dans les années actuelle plusieurs d’entre nous se demandent bien pourquoi cette éparpillement?

Nous sommes au temps moderne des sports extrèmes, de la rivalité à toute épreuve, nous sommes devenus de la machinerie lourde, ont fonce, ont écrase, tout cela au nom de l’orgeuil humain et nous pensons de vivre pleinement.

Vivre pleinement, en écrasant la vie avec tous ceux qui s’y frottent, relêve beaucoup plus de la témérité abusive. Les signes qui nous confirment que nous avons attrapé le virus de l’éparpillement sont, sans contredit notre intérieur personnel, qui parle de notre aspect affectif.

Voici quelques reflets extérieur:

Difficulté de maintenir sa maison en ordre, son milieux de vie, sa chambre , son auto ect.

Difficulté à donner de l’attention à nos proches,

Difficulté à maintenir les promesses engagé, surtout auprès de nos enfants,

Difficulté à se concentrer sur une tâche unique

Difficulté de fidélité envers soi et envers l’autre

Il y en a plein d’autre que vous pouvez dénoter par vous même.

Rien ne sers de vous dire l’impact négatif derrière ce volet de la vie moderne. Pourquoi sommes nous ainsi? Serais-ce aux adultes de prendre du ritalin?

C’est très facile de faire porter la faute sur la vie, sur le travail, sur les enfants mais, si je me regarde dans un miroir, ou demande un regard extérieur à moi, j’y verrai des attitudes que je reproche bien souvant aux autres.

Derrière tout cela, il y a un besoin affectif non comblé, c’est la majorité du temps le besoin d’être quelqu’un pour quelqu’un, le besoin d’être important, le besoin d’être utile.

Donc, pour combler ce besoin, nous nous mettons à courrir dans tous les sens , comme me disait une bonne madame, nous sommes comme des poules pas têtes. Le pire c’est que nous faussons la donnée en croyant que le quelqu’un à satisfaire est le voisin, le patron ,la sociétée, que si nous avons tel ou tel statu social, la maison, l’auto, le bâteau, le prestige,ceci comblera ce besoin et bien non, tous ceux-ci ne sont que des alimenteurs d’orgeuil qui nous éloignent de notre besoin d’importance en relation.

L’ont entend souvant que le bonheur est situé dans des petites choses, le sourire de l’enfant, le petit cadeau offert à sa vielle mère, la partie de balle avec un ado, le plaisir conjugale avec sa ou son partenaire,la partie de golf avec son ami, il y en a plein. Voici le vrai quelqu’un en mesure de nourrir mon besoin d’être important, dans l’authenticité et cela sans prétention.

Le vrai quelqu’un se situe pas plus loin qu’à la porte de votre coeur.

Comme le dit Michel Rivard ‘Cré-moé, cré-moé pas. Quéqu’ part en Alaska Y a un phoque qui s’ennuie en maudit, sa ne vaux pas la peine d’aller faire tourner des ballons sur son nez’

Il n’y a aucun médicament connu, il vous reste de la dicipline personnel en pensant que le temps fuit et que l’avenir de demain sera le résultat d’aujourd’hui. Nous sommes des hommes et des femmes ayant des besoins simples pour traverser la vie, donc l’important c’est d`abord chacun d’entre nous et devenir quelqu’un d’important pour quelqu’un est une nourriture spirituel des plus propulsante.

En cette période du temps des fêtes au pays, je vous souhaites de réaliser vos ressources intérieurs et de vivre vos relations avec les gens importants pour vous.

J’ai fait une observation, nous sommes dans une période ou nous distribuons des denrées alimentaires, aux familles dans le besoin. Je remarque que de nombreuses familles ayant des besoins cruciaux mais étant de religion non chrétienne deviennent ignorés par les donateurs. Devons nous nous regarder comme citoyens du monde moderne, ou simplement fuir notre souffrance de l’âme,

Joyeuses périodes d

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !