Le métier d’un comptable : avantages et inconvénients

Partagez cet article !

Le comptable peut se définir littéralement comme l’employé qui tient les comptes financiers de l’entreprise, et qui le transmet en résultats clairs à la hiérarchie supérieure. Le rôle de l’expert-comptable varie en fonction de la taille de l’entreprise partenaire ou qui l’emploie. Le comptable devient spécialisé et le poste est hiérarchisé lorsque la taille de l’entreprise est grande et qu’elle propose beaucoup de produits ou services.

Le métier a évolué depuis longtemps et est aujourd’hui informatisé. Il existe beaucoup d’applications et de logiciels créés pour faciliter la gestion comptable d’une entreprise et tous les comptables aujourd’hui reçoivent une formation de base en informatique générale et sur certains logiciels spécifiques. Certaines entreprises ont des logiciels conçus pour eux et le comptable est désormais formé sur le logiciel.

Si pour le commun des citoyens, le comptable c’est celui qui gère l’argent, en fait, ce n’est pas tout à fait vrai. Le comptable est le premier mis en cause dans une entreprise lorsqu’il y a détournement et c’est tout à fait normal car il est au courant de tous les détails financiers de l’entreprise et rien ne peut se faire à son insu. Dans le monde aujourd’hui, les comptables sont plutôt bien rémunérés, car dit-on, il faut les mettre à l’abri du besoin pour leur faire passer toutes idées négatives.

Les études de comptabilité mènent à l’expertise qui est le niveau d’études le plus élevé du domaine. En France, pour être expert comptable à Paris par exemple, il faut compter huit années après le Bac dont trois années de stage pratique en entreprise à la suite desquelles on soutient un mémoire devant un jury.

La dernière étape est la prestation de serment qui fait de vous des experts-comptables. Le diplôme obtenu s’appelle DEC: Diplôme d’Expertise Comptable. L’expert comptable est indispensable à toute entreprise sérieuse quelle que soit sa taille mais le rôle de l’expert-comptable dépend de la taille de l’entreprise. Il se doit d’être polyvalent pour les petites entreprises et être en mesure de travailler comme et avec des spécialistes pour les grandes entreprises.

Aimez-vous ce texte ?

Le comptable sert aussi de conseiller fiscal, financier et doit avoir de bonnes notions de droit. Pour un expert comptable, le revenu est en moyenne de 50 000 euros/an pour une petite entreprise et cela peut aller à des chiffres énormes dans de grandes entreprises. Le comptable inspire aussi confiance autour de lui pour la supposition qu’il est constamment confronté à la tentation quotidiennement.

Cette tentation quotidienne est le premier risque du métier. Être devant des montants énormes est une tentation à laquelle certains ne résistent pas. La tentation peut venir du comptable ou de son supérieur, mais il sera le premier mis en cause. Parfois, certains comptables sont victimes de la malhonnêteté de leur patrons, qui parfois trafiquent eux même les comptes ou poussent le comptable à le faire dans l’objectif d’opérer des détournements. Pour être un bon comptable, il faut être pointilleux et rigoureux. En comptabilité, l’erreur n’est pas tolérée, normal, il serait préjudiciable de se tromper même sur un franc.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !