Aimez MaChronique !



le joker de todd phillips

Le Joker : un film engagé socialement ?

Partagez cet article !

Le personnage du Joker est un personnage de fiction. Il se présente comme un super vilain de chez DC Comics. Il fut créé par Jerry Robinson, Bob Kane et Bill Finger en 1940 où il fait son apparition dans le premier Batman.

Le Joker est un survivant dès sa création : en effet, les créateurs voulaient faire le personnage mourir dans la parution originale, mais les éditeurs ont souhaité qu’il continu à vivre et on en fait le personnage que l’on connait tous aujourd’hui : le pire ennemi de Batman.

A travers cet article, nous tacherons de vous expliquer en quoi la dernière version du Joker mise au point par Todd Phillips est une version plus engagé que les autre.

Qui est le personnage ?  

Durant ses apparitions, le Joker est souvent présenté comme un personnage très intelligent, maitrisant à la perfection l’art du crime dont il est un maitre et doté d’un humour très sombre.

Il est connu comme étant l’un des plus grands ennemis de Batman et est responsable de la majorité des péripéties de ce dernier.

Il existe plusieurs versions du personnage tout au long des histoires et des versions. Cela fait en effet plusieurs dizaines d’années que le personnage existe. Les réalisateurs s’en sont donnés à cœur joie pour donner au Joker plusieurs origines, chutes et histoires durant tout ce temps.

L’une de ces péripéties les plus surprenantes est d’ailleurs quand il est tombé dans un bassin de déchets chimiques, ce qui a blanchit sa peau, donné à ses cheveux leurs couleurs vertes et la couleur sanguine légendaire de ses lèvres. C’est d’ailleurs cette défiguration qui lui a fait perdre la tête et qui est à l’origine de sa haine envers le monde et la société.

Le Joker aujourd’hui

Il s’agit encore aujourd’hui d’un des personnages les plus emblématiques de la culture cinématographique et populaire. Peu importe les histoires ou il est mise en avant, le Joker est à l’antithèse totale du personnage de Batman et est considéré par énormément de personnes comme l’un des meilleurs méchants de l’histoire.

Le personnage est si captivant qu’il a été décliné en divers produits dérivés que vous pouvez acheter un peu partout tels que des vêtements, des articles de collection, des tableaux, des coques de téléphones, des jouets, etc. En savoir plus.

L’une de ces dernières mises en scène est l’interprétation du personnage par Joaquin Phoenix. Dans ce film, il s’agit alors de la triste transformation d’Arthur Fleck, un homme incompris et méprisé par la société moderne et son entourage proche.

Jocker : un triste constat de notre société qui n’accepte pas la différence ?

Todd Phillips est connu pour des réalisations cinématographiques et des comédies telles que Very Bad trip. Ce fut une immense surprise pour l’industrie du cinéma quand ce dernier œuvra à réaliser l’un des films de superhéros les plus réussis de notre décennie.

Le film datant de 2019 est influencé par les grands cinéastes des années 70 que sont Martin Scorsese et Stanley Kubrick. Pour Joaquin Phénix, il s’agit d’un des rôles les plus importants et motivants de sa vie. L’acteur qui a l’habitude de travailler avec des réalisateurs tels que James Gray ou encore Gus Van Sant semble vivre pleinement son nouveau personnage et cela dans toutes les nuances de la folie du Joker.

Le personnage reste à l’origine le Joker que tout le monde connait, avec un rire incompris et reste une personne méprisée et dérangée mentalement. Mais l’histoire mise en avant dans le film Joker de Todd Phillips raconte en grande partie sa vie d’avant. Il répond à la question comment en est-il arrivé à détester la société et les gens ?

C’est en ici le rejet permanent de ses paires, la trahison de gens qui l’entoure, une enfance pauvre et difficile qui semblent être à l’origine du monstre qu’il est devenu. Un petit clin d’œil à notre société qui n’aime pas la différence et qui a sans doute déjà été responsable de certaines histoires sombres.

Le film vous fera découvrir l’histoire Arthur Fleck, un comédien peut talentueux qui s’est transformé en le monstre qu’est le Joker. La réalisation de Phillips ne relatera pas sa rencontre avec l’homme chauve-souris qu’est Batman.

Pour conclure

Le Joker de Todd Phillips est un chef d’œuvre cinématographique de haute qualité, ou vous découvrirez les risques du rejet d’un homme par la société et cela dans des extrêmes les plus fous.

Il s’agit de l’histoire d’un homme malade, et de sa chute sociétale mémorable, humilié, frappé par la vie à tout moment avant de devenir le monstre qu’il est.

Le film est d’une complexité intrigante, un peu triste, sans trop d’effets spéciaux et d’intrigues étranges ce qui en fait une véritable œuvre d’art.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !