Le complexe d’Œdipe n’existe pas

Partagez cet article !

La plupart des gens ont entendu parler du complexe d’Œdipe. C’est une théorie établie par Freud qui explique le comportement des enfants face à leurs parents. En gros, elle se résume à rendre les enfants responsables de l’attachement érotique qu’ils ressentent envers leur parent du sexe opposé et, en contrepartie, à les rendre responsables de la rivalité qu’ils ressentent envers leur parent du même sexe. Bien que cette théorie n’ait de fondement qu’en apparence, elle ne reflète pas du tout ce qui se passe en réalité.
Pour bien saisir le fondement des comportements d’un enfant, il faut être conscient que ce n’est pas l’enfant qui a du pouvoir sur ses parents, mais bien ses parents qui ont du pouvoir sur leur enfant.
Ce n’est pas le fils qui va dire à son père: « Tasse-toi papa, je prends ta place sur le divan à côté de maman… », ni la fille qui va dire à sa mère: « Laisse-moi faire le souper maman, je connais mieux les goûts de papa que toi… ». Non. C’est la mère qui assoit son fils à côté d’elle sur le divan et c’est le père qui fait croire à sa fille qu’elle est une bonne cuisinière. Même phénomène lorsque nous appelons notre enfant « mon amour » ou « ma chérie ». Ces mots doux, qui sont réservés à notre conjoint, n’aide pas notre enfant à connaître sa place dans notre famille. Même chose lorsque nous laissons notre enfant coucher à côté de nous dans notre lit. C’est une place réservée à notre conjoint. Notre enfant a son propre lit dans sa propre chambre. Il n’a pas besoin de coucher ailleurs, sauf lorsque ça fait l’affaire d’un de ses parents.
Donc en réalité, ce qui se passe, c’est qu’un des parent donne à son enfant la place de son conjoint, par des attentions particulières, et l’autre le laisse faire, car ça fait son affaire.
En psychologie, un complexe est un ensemble d’idées subconscientes qui rendent anormal le comportement de certaines personnes.
Comment pouvons-nous trouver anormal qu’en enfant développe un attachement érotique envers son parent du même sexe et une rivalité envers son parent du sexe opposé quand nous lui donnons justement la place de notre conjoint…
Un enfant ne fait que suivre l’exemple que ses parents lui donne. Ses comportements ne sont que le reflet de ce que ses parents lui apprenne et sont donc tout à fait normaux. Il n’a donc aucun complexe.
Le complexe d’Œdipe n’existe pas. Tout ce qui existe, c’est la décision des parents de donner une place inadéquate à leur enfant dans leur couple, pour le faire sentir responsable de leur éloignement.

Des Livres pour Changer de Vie !




Aimez-vous ce texte ?

Partagez cet article !