Aimez MaChronique !



Le chien West Highland, information et caractère du Westie

Partagez cet article !

Photo du chien West HighlandLe chien West Highland, information et caractère du Westie
Origines et rôle
Le «Westie» ou «Highlander» comme on l’appelle communément, est un petit chien originaire d’une branche de la famille des terriers. Très agile et rapide dans ses mouvements, il possède énormément de résistance et de courage, qualités dont il avait besoin comme chasseur de renard et de loutre dans son Écosse natale où les rochés escarpés et le terrain rocailleux rendaient vitales la rapidité et l’aisance du mouvement. Par la sélection et des croisements internes, on développa une robe blanche pour distinguer facilement le chien de son adversaire durant la chasse de même qu’un pelage double pour le protéger du climat et des dents de son adversaire. Le Westie n’est pas un terrier batailleur mais courageux qui ne battra pas en retraite et qui affrontera un animal plus gros que lui pour des questions de principe; néanmoins, il est un compagnon enjoué et dévoué.

Poids, taille et espérance de vie
La plupart des terriers du West Highland ont une hauteur d’environ 28 cm et pèsent à peu près 7 kg à 10 kg. Vous pouvez vous attendre à passer autour de 14 splendides années avec votre terrier.

Personnalité
Le terrier blanc du West Highland est plutôt actif, indépendant et intelligent. Il est plein d’énergie et de personnalité, ce qui en fait le compagnon idéal des personnes de tout âge. Ce petit terrier peut parfois se montrer têtu, mais en général il est obéissant et loyal. Il aime l’attention et adore jouer en raison de son niveau élevé d’énergie. Ce petit chien est intrépide et alerte, tout en étant toujours prêt à protéger ceux qu’il aime. Il s’entend assez bien avec les enfants et peut aussi être aimable avec les autres chiens lorsqu’on l’a socialisé adéquatement.

Sommaire des défauts
Excès de timidité ou d’agressivité; sujets mesurant plus ou moins de 1 po (3 cm) que le standard; poil soyeux ou bouclé; pelage ouvert ou sans sous-poil; toute robe d’une couleur autre que blanche, ou truffe d’une couleur autre que noire; crâne trop long ou trop étroit; museau plus long que le crâne, prognathisme inférieur ou supérieur, dents absentes ou mauvaise dentition; yeux trop petits, trop ronds ou de couleur claire; oreilles aux extrémités arrondies, tombantes, larges et grandes, oreilles de mule, oreilles trop rapprochées ou non dressées fermement, cou trop court ou trop long; épaules peu inclinées, chargées, coudes décollés, petite ossature des pattes avant, devant en «lyre»; poitrine peu profonde, dos long ou faible, côtes en tonneau, croupe élevée; jarrets de vache, jarrets faibles, petite ossature des pattes arrière, manque d’angulation; queue plantée trop bas, trop longue, portée à mi-mât ou recourbée sur le dos; démarche raide, guindée ou trop écartée à l’arrière, manque d’extension des membres antérieurs ou de propulsion des membres postérieurs.

Toilettage et exercice
Bien que le terrier blanc du West Highland ne perde pas beaucoup ses poils, il a besoin d’un toilettage fréquent. Sa fourrure extérieure plutôt drue doit être brossée souvent. Prévoyez deux ou trois séances de toilettage par semaine, ainsi qu’un bain au moins une fois par mois. Vous devez emmener votre petit compagnon marcher dehors ou le faire jouer à l’intérieur tous les jours pour vous assurer qu’il fait assez d’exercice.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !