le burnout et la dépression

Partagez cet article !

Le 8 octobre 2011

 

Le burnout et la dépression

 

On sait que le burnout et la dépression affectent des millions de gens chaque année, de tout âge, nationalités et classes socio-économiques. Jusqu’à cinq pour cent de la population en est atteinte et deux fois plus de femmes que d’hommes en sont touchés. Les jeunes ne sont pas épargnés, un enfant sur vingt et un ado sur six souffrent de symptômes dépressifs.

Plusieurs éléments contribuent à alimenter ce qui différencie ces deux problématiques. Une dépression qui n’est pas traitée et qui s’éternise peut fatiguer l’organisme et entraîner un burnout. De même un burnout qui perdure provoque une atteinte à l’estime de soi et une incapacité d’exploiter son plein potentiel, ce qui peut se transformer en dépression.

Ce qui m’amène à vous parlez aujourd’hui des quatre grandes phases de la dépression sur une échelle de zéro à dix.

0-2 : entre la solitude et le désespoir

3-4 : entre la peur et la négation

5-7 : entre le travail et la maison

8-10 : entre l’équilibre et l’innovation

La zone 0-2 est la pire phase. Rien ne vas plus, le corps semble nous lâcher, le mental nous joue des tours, est obsédé par les pires pensées et on n’arrive pas à se reposer. L’épuisement, la déprime, la solitude, la honte, l’impuissance, la culpabilité, la peur et l’hyper médication sont au rendez-vous. Soyez patient et surtout ne prenez pas de décision importante durant cette phase sinon c’est la fatigue qui décidera pour vous.

La zone 3-4 est celle où l’on reçoit des signaux d’alarmes et qu’on ignore la majorité du temps. C’est durant cette phase que les gens sont le plus à risque car ils évitent d’écouter leurs petites voix internes et souvent ils se défoncent d’avantages dans leurs occupations, questions de se prouver qu’ils sont forts !

La zone 5-7 est beaucoup plus confortable et je crois que la majorité des gens se situent dans cette phase. On n’accomplie nos tâches quotidiennes sans trop de difficultés, notre niveau d’énergie est souvent à la baisse en fin de journée, ce qui ne nous permet pas d’exprimer et d’utiliser notre plein potentiel. On se limite en pensant que nos possibilités, notre potentiel, ont atteint leurs maximum de 5-7/10 et on se contente, on se limite en ignorant le reste de son plein potentiel.

La zone 8-10 est celle où l’on continue de grandir en sortant de sa zone de confort. Si vous répétez toujours les mêmes choses, vous vous affaiblissez, le secret est de vivre sa vie pleinement, de profiter du moment présent, changer vos habitudes en développant de nouvelles habitudes.

«La peine peut cohabiter avec la paix, l’espoir et la joie. Pas la dépression». (Andrea Gambill)

Ce que l’on peut intégrer dans notre vie pour monter sur l’échelle et vivre pleinement notre vie 8-10. Choisissez votre propre méthode : respiration, étirements, méditation, exercice, bain chaud, contemplation, l’humour, massothérapie, spa, etc……..

Peu importe, multipliez les occasions de vivre des bons moments, apprenez quelque chose de nouveau, profiter du moment présent, ici et maintenant, donner congé à votre hamster ( vos pensées) et amusez-vous, souriez le plus souvent possible, le rire est reconnu comme un antidouleur car il libère des endorphines.

Je conclu mon article sur cette pensée : où vous situez-vous sur l’échelle 0-10? Et quel seront vos actions concrètent pour atteindre votre plein potentiel.

«Réalisez le Soi par le soi. Vous voulez lire ce livre, puis tel autre puis tous les livres. Le Livre de la Connaissance Infinie est ici (en pointant son thorax). Vous avez intérêt à ouvrir votre propre livre.» Yogaswami

 

Christine Jacques

 www.coach-ingpnl.com

 

Partagez cet article !
 
 
 

Des Livres pour Changer de Vie !