Le branchement d’une éolienne :

Partagez cet article !

Parmi les énergies renouvelables qui ont le vent en poupe ces dernières années, l’éolienne occupe une place toute particulière. L’énergie du vent est en effet particulière pour plusieurs raisons. D’abord, elle ne convient qu’à des terrains qui bénéficient de beaucoup de vent, mais pas n’importe quel vent. Pour que le branchement d’une éolienne puisse bien se faire, il faut que le vent soit régulier mais pas trop fort. L’installation d’une éolienne dans les régions où les vents sont forts coûtera plus cher. On craint en effet que la force du vent n’endommage la mini-éolienne pour particulier qui est installée. Pour cette raison, on prend deux mesures de sécurité. D’une part, on renforce le mat de l’éolienne. On dit alors que le mat de la mini-éolienne pour particulier est un mat haubané.

Par ailleurs, dans l’installation de l’éolienne, on met un frein sur les pales, pour qu’en cas de vent trop fort, elles n’aillent pas trop vite.

Le branchement d’une éolienne permet de produire de l’électricité. Dans certains pays, comme le Danemark, les parcs éoliens sont immenses et produisent jusqu’à 20 % de l’électricité nationale. Ce n’est pas le cas en France. D’ailleurs, l’Hexagone ne compte pas parmi les plus fervents utilisateurs de cette nouvelle-ancienne énergie. L’installation d’une éolienne permet de générer de l’électricité qui peut couvrir en partie les besoins d’une maison. Se pose ensuite la question du stockage. Comme pour toutes les formes d’énergie, la mini-éolienne pour particulier génère de l’énergie mécanique, qui est ensuite transformée en énergie électrique qui doit être consommée sur place. Si cela n’est pas possible, il faut la revendre à EDF, car on ne peut l’utiliser plus tard. Aussi, le branchement d’une éolienne ne permet pas d’avoir de l’électricité les jours où il n’y a pas eu de vent grâce aux jours où il y en a eu beaucoup.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !