Aimez MaChronique !



LE BANC (Dialogue « virtuel » dans un monde « réel ») … poème

Partagez cet article !

Sais-tu Annie ?
Une voix, de loin, m’a soufflé :

« Qui, désormais,
Pour inviter des mots
A un chant poétique ?
Pour lancer des passerelles
Entre deux rendez-vous ?
Qui, pour reposer auprès de moi,
Sur le banc disposé
Le long de la source céleste ?
Pour gravir une à une
Les marches de l’escalier d’or
Qui mène à l’endroit sacré
Des promesses tenues ? »

Et j’ai répondu :
« Puis-je m’asseoir un moment
A cette place vide auprès de toi ?
Juste le temps de vivre.
Cœur à cœur. »

Cette petite voix m’a répondu, en écho :
« La place n’est pas vide.
Celle qui est partie
Est toujours près de moi.
Mais, si tu le veux,
Prends place de l’autre côté du banc. »

Alors, je me suis assis, timidement.
A ton oreille gauche,
Celle du cœur.
Et j’ai commencé à te susurrer
La source vive qui venait de renaître en moi :

« Libère-moi de mes mots ! »

Dan

Le petit banc de pierre tout moussu par les ans
Accueillit la prière de ce cœur implorant
Et les ombres amies de ceux qu’on a aimés
Se serrèrent autour, pour mieux nous écouter

Ces mots qui sont en toi, que tu tiens enfermés
De peur qu’ils ne te disent de belles vérités
Laisse-les s’envoler, en un parfum léger,
Dans l’air qui les respire comme un souffle échappé

Ces murmures glissés de ton âme à mon cœur
Sont ceux que tu retins comme on tait sa douleur
Mais aujourd’hui tu sais que loin de libérer
Le non-dit si pesant t’avait paralysé

Alors laisse-les vivre et laisse-les voler
Ces silences d’Amour qui ne sont plus muets
Réchauffe-toi à eux, recouvres-en le monde
Et ton rire étouffé jaillira comme une onde

Assez perdu de temps, maintenant c’est la Vie
Qui reprend tous ses droits en t’offrant l’infini
Dans un écrin sublime où repose la Joie
Cette douce étrangère que ton esprit reçoit

Dans l’ouverture du cœur où l’Essentiel repose
Le moment est venu d’accueillir toute chose
Nécessaire et vitale au rire de la Vie
Qui résonne aux confins de l’arche Paradis…

Annie

Daniel Leveillard – Annie Lautner
13 février 2011 – Copyright

Lire d’autres poèmes en cliquant sur ce lien : http://goo.gl/2BTmY

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !