Aimez MaChronique !



L’amour et les rencontres en ligne

Partagez cet article !

Parce que pour beaucoup, le cyber, c’est le contraire de l’amour.

Et pourtant, s’ils savaient…

La première histoire d’amour virtuelle, c’est bien avant le minitel et internet : c’est au 18ème siècle qu’on observe les premières amours épistolaires George Sand et Alfred de Musset vivent une bonne part de leur passion tumultueuse… à coups de lettres. Entre Kafka et Félice, c’est encore plus virtuel : après des centaines de lettres enflammées et des fiançailles par correspondance, ils leur suffira de quelques rencontres pour se fâcher tout à fait.

Enfin, l’amour et le cyber, ça ne fait pas toujours bon ménage. On parle de « computer widows » – de « veuves de l’informatique » quand le micro, une fois installé dans le foyer conjugal, devient la maîtresse de l’homme et que la femme se sent délaissée. Mais s’il y a des veuves, il doit y avoir des veufs, non ? Le micro n’est-il pas un échappatoire, un révélateur, plutôt qu’une cause ?

En tout cas, ce n’est pas prêt se s’arrêter depuis qu’internet est arrivé à la maison. Il y a la célèbre histoire d’un Canadien qui a demandé le divorce parce que sa femme avait un amant sur le net. Aux Etats-Unis, des milliers de rencontres par webcam sur internet aboutissent aux mariage. En France, ça commence juste.

« On voit des petites histoires, puis des petites ruptures, et on voit aussi de grandes histoires naître. » dit l’un des administrateurs du channel IRC France. (IRC : Internet Relay Chat ou Conversations Relayées par Internet, en clair, c’est là où on discute en direct.)

On a rencontré Marie-Christine et Dominique. Après quelques mois d’échanges virtuels, ils se sont rencontrés, aimés et mariés.

« Après cette étape de vivre ensemble, on a décidé de se marier Enfin, on n’a pas décidé; c’était une suite logique, tout était une suite logique depuis le début »

Aujourd’hui, les adolescents branchés font leurs premières expériences de rencontre sexy sur le net. « Smurfie », Montpellier, 19 ans, vit depuis un an un grand amour avec une Canadienne. Il lui « parle » sur internet tous les jours. Pour lui, elle est l’amour de sa vie. « Quand on me demande si j’ai une copine, je réponds oui, sans hésitation. »

Et malheureusement – ou heureusement – le cybersexe n’existe pas encore !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !