LA TENDINITE

Partagez cet article !

Par définition, une tendinite est une inflammation douloureuse d’un tendon. En fait, tout ce qui se termine en «ite» sous-entend une douleur et de l’inflammation. Par exemple, une capsulite, une bursite ou une névrite sous-entend une douleur et une inflammation de la capsule, de la bourse et du nerf.

Toute personne qui sur utilise les articulations du poignet, du coude, de l’épaule, du pied et du genou soit par un effort excessif, des mouvements répétitifs ou des mouvements soudains et inhabituels ou encore par une blessure est prédisposée à subir les symptômes de la tendinite. On a qu’à penser aux ouvriers, manœuvres, infirmières, policiers, kinésithérapeutes, couturières et l’ensemble de la population qui utilise un ordinateur.

Toute personne avec des subluxations vertébrales au niveau cervicale et lombaire est aussi à risque pour la tendinite puisqu’une déficience nerveuse causée par les subluxations à certain groupe musculaire crée un mouvement asymétrique de l’articulation, créant ainsi des blessures aux tissus de soutien comme la capsule, le ligament et le tendon.

La tendinite est plus fréquente chez les gens d’âge moyen et chez les personnes âgées, car leurs tendons ont subi des centaines de déchirures microscopiques provoquées par l’usure au cours des années et qu’ils ont perdu de leur élasticité.

La douleur disparaît ou diminue lorsque l’articulation est moins sollicitée et lorsqu’on fait plus attention. Elle réapparaît lorsqu’on la sur utilise à nouveau

L’approche chiropratique à la clinique est la suivante. Chaque personne possède un historique différent bien qu’elle souffre d’une tendinite.

Une consultation combinée à un examen exhaustif  va permettre de relier oui ou non la tendinite à une cause neuro-musculo-squellettique. Dans le cas contraire, la personne sera dirigée vers un autre spécialiste.

Il existe plusieurs avenues pour soulager une tendinite : chaleur, froid, repos, médication, massage etc… Mais, pour une correction durable, il suffit de trouver la cause sous-jacente à la douleur et c’est là qu’intervient le chiropraticien. Après quoi, les soins seront axés à la correction de la cause pour éviter que le problème réapparaisse périodiquement.

A la clinique, c’est naturel, naturellement !

Parlez-en à votre chiropraticien.

Partagez cet article !
 
 
 

Des Livres pour Changer de Vie !