Aimez MaChronique !



La sauvegarde en ligne pro : comment ça marche ?

Partagez cet article !

La généralisation des connexions haut débit permet aujourd’hui aux entreprises de sauvegarder leurs données informatiques dans un site distant via Internet. Sujettes aux pannes de hardware, erreurs humaines, vols, incendies, et bien d’autres choses fâcheuses pour les données, la mise en place d’une solution de sauvegarde en ligne apparaît aujourd’hui comme une politique pertinente et favorisée.

Bien que de nombreuses sociétés soient déjà sensibles à l’épineuse question de la perte de données et à ses effets désastreux, et ont à cet effet mis en place quelques mesures : disques RAID, cartouches numériques, etc. Cependant tous ces éléments ont chacun leurs défauts : des supports plus robustes n’en sont pas moins sujets aux erreurs humaines (tout comme le fait d’apporter ces supports à la maison), les données ne sont pas dans un site distant (donc il y a toujours un risque en cas de vol, d’incendie, etc.)…

La solution la plus sécurisante semble donc de sauvegarder ses données informatiques directement en ligne, ce qui permet :

  • une sauvegarde automatique : plus d’erreur humaine possible, la sauvegarde a lieu à la fréquence et à l’heure souhaitées ;
  • une sauvegarde distante : envoyées vers un centre de données sécurisé équipé pour répondre aux risques d’incendie, de vol, etc. ;
  • une sauvegarde sécurisée : les données sont cryptées pendant le transfert, à l’envoi comme à la réception, et restent confidentielles (question de législation).

Mais alors, vous demanderez-vous, comment je les récupère si elles ne sont pas sur un support physique ?

Et oui, car on est souvent plus réticents avec quelque chose d’intangible, ce qui est légitime. C’est extrêmement simple : grâce à une interface en ligne accessible depuis n’importe quel navigateur, chaque utilisateur (ou administrateur si la politique de sauvegarde est centralisée) a la possibilité d’accéder à tout moment aux données sauvegardées et de les restaurer. Cette opération se fait, il va sans dire, avec login et mot de passe.

Concrètement, que faut-il faire ?

Encore une fois c’est très simple ; il y a trois étapes :

  1. Installation : en quelques secondes, l’agent de sauvegarde est installé sur le PC, l’ordinateur portable ou le serveur ;
  2. Configuration : vous choisissez les fichiers à sauvegarder et la fréquence de sauvegarde, via une interface en cocher / décocher ;
  3. Sauvegarde : elle s’exécute en tâche de fond, en mode différentiel bloc (uniquement les parties modifiées pour limiter le temps de sauvegarde) ; un rapport vous est ensuite envoyé par email.

A présent, vous n’avez plus aucune excuse !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !