Aimez MaChronique !



Le siècle dernier EN PSYCHOLOGIE:

Partagez cet article !

Le siècle dernier ; pour des raisons diverses- récessions, crises économiques, turbulences politiques, instabilités sociales et autres- a connu un engouement universel vers des thérapies psychologiques, psychanalytiques et autres disciplines psy ; mais une fois les bilans des résultats mis sur la table ; les critiques constatèrent que c’étaient plus des traitements de complaisance ou avec un léger effet placebo que des techniques prouvées avec des résultats concrets et dans des délais raisonnables.

« Seul un retour vers les potentiels humains pourrait remplir notre vie. C’est une nécessité. Fragmentations et spécialisations doivent être dépassés vers une unité, une harmonie une synthèse de l’Homme. »

Ainsi fût la conclusion des experts qui déplorèrent la non prise en compte d’un facteur vital dans la personnalité humaine, la polyvalence :

«Vous êtes polyvalent et vous cherchez les mêmes qualités… »

C’est ainsi que vers la fin du siècle, est apparue une nouvelle discipline qui a tout simplement renversé la logique des anciennes thérapies.

Puisqu’on ne peut pas faire défiler pendant des mois voire des années une infinité de possibilités quand à l’origine d’une perturbation  psychique ou caractérielle quelconque, avec des espoirs très vagues quand à une future remise en équilibre ; pourquoi ne pas prendre tout simplement en compte la polyvalence humaine : chaque être ayant ses particularités, il serait difficile de le comprendre en se basant sur les expériences des autres ; pour éviter ce dilemme, il suffit donc de voir le but, le nouvel objectif, le nouveau caractère, les nouvelles habitudes  qu’on voudrait mettre en évidence ; et de les installer par la répétition, l’entrainement… les nouvelles habitudes effaceront ainsi ou du moins écarteront les anciennes.

D’ailleurs cette technique est bien réputée depuis les siècles chez les sophistes qui affirment en général, malgré les divergences de leurs écoles, que l’être pourrait être assimilé à un vase qui, s’il n’est pas rempli par le désirable, le sera forcément par l’indésirable ; ce qui physiquement est bien clair puisque le vide casserait la verre en petits morceaux

C’est cette conscience de la polyvalence humaine qui a fait le génie de la programmation-neurolinguistique –PNL–  en faisant d’un traitement deux résultats et en des délais raisonnables : refouler les habitudes indésirables en installant celles convoitées ; par l’habituation en douceur, étape par étape, et les choses iront de mieux en mieux.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !