Aimez MaChronique !



La marijuana est-elle vraiment sans danger ?

Partagez cet article !

La marijuana est aujourd’hui au cœur de nombreux débats. Bien que légale depuis quelques mois au Canada et utilisée en médecine pour le traitement de certaines pathologies, c’est avant tout une drogue et son utilisation n’est pas sans danger, du fait des nombreuses substances qui la composent. En voici les raisons :

La marijuana peut avoir des effets secondaires perturbants

Lorsqu’on consomme du cannabis, le bad trip n’est pas une légende. Il ne faut pas l’oublier, la marijuana est bel et bien une substance psychoactive qui peut jouer sur la perception et les sens. Même si les effets sont généralement décrits comme agréables et relaxants, de nombreux effets secondaires négatifs sont constatés, comme l’anxiété, la paranoïa, la confusion, les hallucinations et la fatigue. On constate également des effets sur le corps, comme la baisse de tension artérielle qui peut conduire à un évanouissement et une accélération du pouls, qui peut être dangereuse pour les personnes atteintes de troubles cardiaques.

Le cannabis altère les fonctions cognitives

Le THC, substance et agent psychoactif contenu dans le Cannabis peut affecter certaines capacités du cerveau, appelées fonctions cognitives, qui mettent en jeu de nombreux comportements comme le raisonnement, l’attention, la perception et la prise de décision. Une personne réagira donc différemment vis-à-vis de situations données lorsqu’elle aura consommé du cannabis, puisque ses performances psychomotrices sont altérées. Les capacités à réaliser un travail physique complexe ou un effort intellectuel sont donc réduites. Vous l’aurez compris, le cannabis peut affecter la capacité de conduire.

La marijuana peut être dangereuse pour les jeunes

Certains effets négatifs de la marijuana sont constatés chez les personnes qui consomment depuis leur adolescence, donc sur le long terme. Il faut savoir qu’avant 25 ans, le cerveau n’est pas tout à fait développé, et les jeunes consommateurs peuvent être très sensibles et donc vulnérables aux effets du cannabis. Le THC agit sur le même système biologique du cerveau qui est responsable de son développement. Certaines études se penchent d’ailleurs sur le lien entre la schizophrénie et le cannabis chez l’adolescent.

Le cannabis et la fumée de combustion sont nocifs

Il faut savoir que la marijuana est inhalée en joints par la grande majorité des consommateurs, et ce type de consommation peut avoir des effets nocifs sur les voies respiratoires, tout comme le tabac. La fumée de combustion, qui est le résultat des feuilles séchées brûlées, peut endommager les muqueuses et engendrer une toux chronique pour au long terme aboutir à un cancer. Une personne qui fume quotidiennement, et jusqu’à cinq joints par jour serait exposée aux mêmes risques qu’un gros fumeur de tabac. Même avec l’utilisation de filtres, un joint de cannabis serait l’équivalent de quatre cigarettes.

Le cannabis est à consommer avec modération

Même s’il existe d’autres alternatives à la consommation par combustion, les effets du cannabis sur l’organisme restent bien présents, et cela comporte des risques pour la santé. Même si son utilisation est aujourd’hui légale, cela n’empêche pas qu’il faut être au courant et modérer sa consommation !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !