Aimez MaChronique !



La maîtrise de l’amour

Partagez cet article !

Bonjour,

J’aimerais vous parler du livre de Don Miguel Ruiz, l’auteur des 4 accords toltèques.
Je vous recommande chaleureusement la lecture de « La maîtrise de l’amour »

Issu d’une famille de shamans et de guérisseurs, Don Miguel Ruiz, a d’abord choisi la voie de la médecine traditionnelle pour ensuite revenir à ses souches, suite à un accident de voiture alors qu’il a vécu une rencontre avec la mort. Dans La maîtrise de l’amour, Don Miguel Ruiz nous fait voir comment la peur sape notre capacité à aimer et crée des conflits et des souffrances dans nos relations. Il nous indique comment guérir nos blessures émotionnelles, comment recouvrer la liberté et la joie qui sont nos droits de naissance.

Après la maîtrise de l’attention qui nous rend conscient de nos illusions et la maîtrise de la transformation grâce au pouvoir du pardon, nous pouvons alors vivre la maîtrise de l’amour. « Votre bonheur ne peut venir que de l’intérieur, et il est le fruit de votre amour. Lorsque vous êtes conscient que personne ne peut vous rendre heureux, et que le bonheur est le résultat de votre propre amour, vous découvrirez la plus grande maîtrise des Toltèques : la maîtrise de l’amour » nous dit Don Miguel Ruiz.

Très jeune, l’enfant fait un avec l’amour, mais les parents se servent de la peur pour domestiquer les enfants et cette peur s’accroît et se manifeste sous forme de colère, de jalousie, de tristesse, de rejet de soi. C’est ainsi que s’installent les drames et les souffrances et qu’entre en jeu le processus d’action/réaction.

Rappelons-nous que notre corps est semblable à une radio que l’on peut régler pour qu’elle perçoive certaines fréquences. La fréquence normale des humains, avant d’être domestiquée, est d’explorer et de jouir de la vie. Nous sommes réglés sur la fréquence de l’amour. C’est en devenant conscient que petit à petit de fausses croyances se sont installées qu’il nous sera possible de guérir notre corps émotionnel et de mettre fin à la souffrance qui nous habite.

Comment guérir notre corps émotionnel ? En choisissant la voie de l’amour plutôt que la voie de la peur. Et n’oublions pas, que nous sommes soit dans la voie de l’amour ou soit dans celle de la peur. Comment reconnaître dans quelle voie nous nous trouvons ?

L’amour ne connaît aucune obligation. La peur nous amène à faire les choses par obligation. C’est parce que l’on doit le faire et l’on attend aussi des autres qu’ils fassent telle ou telle chose parce qu’ils le doivent. Quand nous sommes dans la voie de l’amour, au contraire, quoi que nous fassions, c’est parce que nous voulons le faire. C’est un plaisir; c’est comme un jeu, et le faire nous amuse.

L’amour n’a pas d’attentes. La peur est remplie d’attentes. Sous l’emprise de la peur, on fait les choses parce que l’on pense devoir les faire et l’on attend des autres qu’ils fassent de même. Voilà pourquoi la peur fait mal, et non l’amour.

L’amour se fonde sur le respect. La peur ne respecte rien. Lorsque je ne me respecte pas, je m’apitoie sur moi-même, et je me dis que je ne suis pas à la hauteur, que je ne suis pas assez bon, assez beau, assez gentil. L’apitoiement sur soi vient d’un manque de respect. L’amour est impitoyable, il n’a pitié de personne, mais il a de la compassion.

Je vous souhaite une belle journée et une lecture heureuse.

Prenez-le en bibliothèque, en librairie ou directement via ce lien.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !