La licence est-elle obligatoire pour exploiter un débit de boissons ?

Partagez cet article !

En France, il est impératif d’avoir une licence ou autorisation pour exploiter un débit de boissons dans un restaurant, un bar, une discothèque ou une chambre d’hôtes. La raison réside dans le fait que ce type d’activité comporte de nombreuses difficultés se présentant comme un piège qu’il ne faut pas minimiser et c’est pourquoi il faut que l’exploitant s’informe à l’issu d’une formation imposée par la loi afin de connaître ses droits et obligations vis-à-vis du débit de boissons. Seuls les organismes ayant reçu l’agrément du Ministère de l’Intérieur qui pourra dispenser cette formation afin de délivrer le permis d’exploitation comme preuve qu’il a vraiment assistée à ce stage.

Un service qualifié pour assurer la formation au permis d’exploitation

Bm Formaction est l’un des organismes agréés par le Ministère de l’Intérieur sur lequel vous pouvez acquérir le permis d’exploitation par le biais du stage obligatoire. En fait, il fait appel à tous les dirigeants de ces établissements précités afin de connaître les environnements juridiques et règlementaires du débit de boissons car il faut vous mettre en tête que si vous n’avez pas la licence en main, on peut catégoriquement dire que votre activité n’est pas du tout légale aux yeux de la loi. Ainsi en suivant cette formation, vous allez aussi découvrir des sujets sur l’hygiène alimentaire, les règles d’exploitation du débit de boissons comme la vie de la licence qui est d’une durée de validité de 10 années et qu’à la fin de cette période, le candidat devra assister un nouveau stage pour renouveler ses acquis. Il est à noter que les débutants dans l’exploitation du débit de boissons suivront ce stage au bout de 2,5 jours et qu’il sera d’une journée seulement pour ceux qui en ont 10 années d’expérience.

Les points qu’il faut savoir concernant la licence

À titre d’information, il n’y aucune possibilité d’inventer ou de créer la licence, mais vous pouvez l’obtenir soit en l’achetant soit qu’elle vous a été transférée. De ce fait, on parle de mutation, translation ou transfert d’où la nécessité de la déclaration de l’une de ces conditions auprès de la Préfecture ou Mairie afin qu’elle vous indique toutes les démarches à suivre notamment le suivi obligatoire de la formation au permis d’exploitation. Sachez également que la licence existe sous différentes formes à savoir la petite licence restaurant, la grande licence restaurant et les licences 2, 3, 4.  En obtenant cette autorisation, vous pouvez parfaitement vendre des boissons alcoolisées et des liqueurs en allant  aux plus légères jusqu’aux plus fortes. Pour de plus amples renseignements sur la licence et la formation, Veuillez vous rendre sur le site Bmformaction.fr

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !