Karma, Dharma… Est-ce une punition, une malédiction que nous devons subir, une Loi de Cause à effet ?

Partagez cet article !

Karma, Dharma… Est-ce une punition,  une malédiction que nous devons subir, une Loi de Cause à effet ?

Que de beaux mots savants! Pourtant, ces mots sont simplement exotiques parce que d’une autre langue : le sanskrit. Commençons par «dharma» dont la traduction la plus simple est : cause; quant à karma, la traduction française est : effet. Ce sont donc les mots pour décrire la Loi de Cause à effet. Hum… moins flyé, peut-être???

Lors de la Création, l’Énergie Première a d’abord créé plusieurs Hiérarchies Invisibles qui à leur tour ont appris à créer, toujours selon la Pensée de l’Énergie Première, tout ce qui est. Le mouvement, la lumière, la chaleur, puis tout ce qui est matériel : planètes, étoiles, eau, terre, animaux et finalement, ce qui devait être le chef d’œuvre, l’humain. Chaque création avait quelque chose de plus que la précédente. L’humain quant à lui, a été la première hiérarchie à avoir le libre choix

Que signifie donc avoir le libre choix? Est-ce que ça signifie que l’humain a le choix entre le bien et le mal? Bien sûr… quoique, comme tout a été créé en harmonie pour le rester, il existe bien entendu un retour à l’harmonie naturel et universel. Ainsi donc, lorsque l’humain agit, selon son libre choix, et choisit une disharmonie, il tisse en même temps une toile de fond qui devra produire le retour à l’harmonie. Ce retour pourrait aussi s’appeler conséquence des gestes, ou effet ou bien sûr, karma…

De même, quand l’humain, de par son libre choix, agit selon les règles de l’harmonie, il tisse en même temps une toile de fond qui produira encore plus d’harmonie dans sa vie. C’est aussi une conséquence des gestes, ou effet ou bien sûr, karma… Le karma n’est donc pas une croix à porter, une punition, une malédiction que nous devons subir et endurer lorsque c’est désagréable, pas plus que ce n’est une récompense ou un exploit lorsqu’il est agréable… Oh que non!!!

Nous venons sur terre pour dépasser les karmas désagréables et produire de plus en plus de karmas agréables afin de vivre le millénaire de paix et d’amour que nous recherchons tant! L’incarnation de l’humain lui donne la chance de venir goûter les effets de ses dharmas passés afin de, soit s’améliorer s’il s’agit de karmas désagréables à vivre, soit créer de profiter de ses karmas agréables et d’aider les autres humains à créer les mêmes.

Lorsque des gens sont plus chanceux que d’autres, ils sont simplement venus goûter aux effets de leurs gestes harmonieux passés, avec en plus, la possibilité et la responsabilité de faire profiter les autres de leurs connaissances. Vous croyez que les riches doivent donner aux pauvres? D’une certaine manière, oui… mais ils doivent surtout apporter aux moins nantis, leurs connaissances et leurs expériences afin de leur permettre d’y arriver par eux-mêmes. C’est la notion d’enseigner à pêcher plutôt que de donner des poissons à manger. Eh oui! On peut donner à manger pendant qu’on enseigne à pêcher, mais il est surtout important que ceux à qui on donne, aient acquièrent la possibilité de jouir de la fierté de se responsabiliser…

Aimez-vous ce texte ?

De même, si on se sent accablé par un karma difficile, notre responsabilité première est de trouver de quel geste ou pensée vivons-nous la conséquence. Personne d’autre que nous ne peut le faire. Il s’agit de rétablir l’équilibre vers l’harmonie en nous afin de revenir au beau fixe. Je vous propose, pour les vingt huit semaines à venir, de petits exercices à faire chaque semaine afin d’y arriver. Je vous souhaite Harmonie et Paix… Je vous aime.

Nora Nicole Pépin

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !