Jérôme Hamon, l’homme aux trois visages

Partagez cet article !

C’est l’histoire peu banale et unique au monde de Jérôme Hamon. Ce français âgé de 41 ans est la seule personne à avoir reçu deux greffes complètes consécutives du visage. Sa volonté de fer à surmonter la neurofibromatose, une maladie rare qui provoque la déformation des traits du visage dans 1% des cas, force l’admiration et le respect. Maintenant, en montrant au monde son troisième visage, il assure – d’une voix qu’il trouve amusante – qu’on lui dise qu’il a l’air plus jeune.

Compte tenu de la progression de cette maladie dont il souffrait depuis l’enfance et qui lui causait déjà des problèmes pour voir et pour respirer, en 2010 il a opté pour une greffe complète.

Cette intervention a été réalisé par le chirurgien Laurent Lantieri à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne, France). Ce fut une intervention pionnière dans laquelle le spécialiste a dû reconstruire les paupières, les muscles et les canaux lacrymaux.

Des Livres pour Changer de Vie !




L’intervention a été un succès. En 2015, Hamon a publié un livre autobiographique, « T’as vu le Monsieur ? » Dans lequel il a parlé du rejet dont il avait souffert tout au long de son existence et comment il adaptait sa vie à son nouveau visage et non l’inverse.

Jérôme Hamon se fera tout de même rattrapé par le destin, victime d’un simple rhume il se rend chez le médecin de famille, qui lui prescrit des antibiotiques. Cette prescription aura des répercussions catastrophiques sur Jérôme Hamon puisque les antibiotiques vont interférer avec les immunosuppresseurs qui empêchait jusqu’à présent son corps de rejeter la greffe.

Aimez-vous ce texte ?

En 2016, il a commencé à montrer des symptômes de rejet. Sa peau était « ulcérée », expliquaient les médecins, et sa santé empirait. En 2017 il est devenu nécessaire de l’hospitaliser et en novembre de cette année son visage a été enlevé en raison de l’apparition de la nécrose. Le patient a passé deux mois sans visage, en attendant un nouveau donneur. L’occasion a été présentée en janvier 2018 après la mort d’un jeune homme de 22 ans victime d’un accident de la route.

Sa deuxième greffe aura nécessité une logistique hors du commun et pas mal d’innovations révolutionnaires comme la première utilisation de l’hémoglobine de ver marin. On est vraiment loin de la simple liposuccion ou d’un lifting visage. Après plus de 22 heures d’interventions et quelques semaines d’observations, Jérôme Hamon semble récupérer peu à peu de ce qui est, sans doute, la plus incroyable chirurgie esthétique du visage.

Partagez cet article !