Aimez MaChronique !



Je voudrais juste qu’on m’aime pour ma folie …

Partagez cet article !

               

Tu vois, quand j’me regarde dans un miroir, j’me trouve bien conne. Conne de croire que les contes de fées existent, que j’vé bien finir par réussir ma vie et avoir un travail passionnant, que j’vé me trouver un homme magique qui me f’ra rêver jusqu’au bout, que personnes ne me veut du mal, que j’sui magnifique et qu’un jour…on m’aimera pour ce que je suis. Conne de croire que Aladin est le plus beau, que je ne perdrai jamais mes amis, que je serai heureuse et riche, que Emilien regrette, que mon bordel n’est pas un défaut et que j’sui une fille exeptionelle.

Je voudrais tellement quand lorsque je croise un homme dans la rue, il ne se dise pas «  wouah, elle est canon cette fille » mais qu’il se dise «  cette fille a je ne sais quoi qui me plait ». Je voudrais avoir ce petit charme qui fait que je suis une fille à part.

Tu vois, je trouve que tu exagères. Tu t’es prétendu pendant même pas une semaine comme mon petit ami. Oui, tu m’as fait rêvé mais t’es parti. Alors tu vois, tu prétend peut-être me connaître mais je peux te dire que même ma meilleure amie ne me connaît pas entièrement. Ce que je trouve le plus dégueulasse chez toi c’est que dès que tu penses que je vais bien, tu crois que tout va bien et que tu peux te permettre certaines choses.

Oui on peut être ami mais tu sais, j’te hai. J’te hai parce que dans l’espace d’un seconde t’a réussi à me faire croire que tu pouvais changé ma vie alors que j’sui la seule à pouvoir la changer si j’en ai envie.

Alors, arrête …

Je t’en veux pas du tout d’être parti et tu vois, maintenant, j’en ris. T’as bien fait tu sais, t’avais entièrement raison mais tu vois j’ai toujours cette boule au fond de ma gorge. C’est normal, je sais. J’men veux de m’être laissé emporté là dedans. J’aurais du réfléchir. J’aurais du le savoir, le sentir.

Cette fois, je me laisserai plus avoir comme ça, j’pendrai sur moi. J’voudrais que la prochaine fois que je serai amoureuse, ça sera d’un homme qui m’aime pour mes qualités mais aussi pour mes défauts. J’voudrais qu’il m’aime parce que le soir, je passe des heures sur mon pc en train d’écrire et d’écouter Norah Jones, parce que j’oublie toujours de fermer les tubes de dentifrice, parce que je marche toujours pieds nus, parce que je déteste ranger ma chambre, parce que y’a toujours des livres qui traînent partout, parce que j’ai un caractère de merde et que je change d’humeurs toutes les 2 secondes, parce que mes amis prennent une place inconsidérable dans ma vie, parce que je crois au prince charmant, parce que j’ai une sainte horreur du sport à part du foot à la tv, parce que je suis une fana du chocolat, parce que je ne peux pas passer plus de 3 jours sans me regarder un vieux film Américain, parce que je prétend être une femme forte alors que je pleure pour un rien, parce que je passerai ma vie dans un magasin de chaussures, parce que j’idéalise le monde, parce que les sdf me fendent le cœur, parce que je mange du chocolat dans mon lit, parce que j’ai un petit ventre, parce que je réfléchi trop, parce que je critique tout ce qui passe, parce que je me trouve trop laide sans maquillage et parce que j’ai essayé le premier short de ma vie hier , …

 

Tu vois, je voudrais juste qu’on m’aime pour ma folie…

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !