Inhumation ou crémation : que privilégier ?

Partagez cet article !

Inhumation ou crémation, ce sont les 2 seuls mots qui viennent à l’esprit quand on perd un proche. En effet, à la différence d’autres pays, la cryogénisation qui consiste à conserver le corps du défunt par le froid n’est pas autorisée en France. Que l’on dise crémation ou incinération, le choix est toujours très difficile à faire pour les proches, surtout si le défunt n’a pas exprimé sa volonté de son vivant. Le choix repose le plus souvent sur des appréciations plus qu’intimes puisque tout le monde n’a pas le même ressenti. En effet, une personne peut être effrayée par l’idée d’un cercueil qui va descendre au fond d’un caveau pendant qu’une autre sera effrayée par l’idée du feu.

Quelle est la différence entre l’inhumation et la crémation ?

Inhumer un défunt signifie placer le corps sous terre et faire une sépulture qui soit dédiée à sa mémoire. Cette pratique funéraire est adoptée par la majorité des cultures. En général, l’inhumation a lieu dans un cimetière, plus précisément le cimetière de la commune où le défunt est décédé, ou bien du lieu où son caveau familial se situe.

La crémation est une pratique funéraire très ancienne, visant à réduire en cendres, c’est-à-dire brûler le corps du défunt dans un crématorium. Cette pratique doit être effectuée dans les mêmes délais que ceux de l’inhumation et nécessite l’autorisation du maire du lieu. Comme l’inhumation, le choix du prestataire funéraire qui l’organise est libre.

Des Livres pour Changer de Vie !




Laquelle de ces deux méthodes est la plus chère ?

Personne ne veut parler d’argent quand il s’agit de prendre en charge le tout dernier hommage rendu au défunt. Malheureusement, l’une des plus importantes différences entre ces méthodes réside dans leurs coûts. Effectivement, même si les proches estiment que le coût n’importe pas, ce n’est vrai que dans certains cas. En effet, dans ces temps de crises économiques, comparer les frais d’une inhumation et ceux d’une crémation peut être très utile.

Le coût de la crémation varie généralement entre 1000 € et 3000 € suivant l’urne ainsi que le crématorium que l’on choisit. En ce qui concerne l’inhumation, le coût minimal est d’environ 2 500 €, mais peut s’élever jusqu’à plus de 15 000 €, dépendant généralement du cercueil, de la pierre tombale ainsi que du prix de la concession. Cependant, une crémation peut s’avérer plus onéreuse, notamment à cause des frais de crématorium très élevés.

Aimez-vous ce texte ?

Dans les deux cas, vous pouvez vous adresser à une entreprise de pompes funèbres comme PFMEP ROC – ECLERC, pour l’organisation de la crémation et de l’inhumation.

Partagez cet article !