Aimez MaChronique !



Hallux valgus, les traitements naturels

Partagez cet article !

L’hallux valgus, cette bosse inesthétique sur le gros orteil communément appelé oignon, est une déformation très répandu du pied. Chez les femmes, le risque est encore plus grand, avec 9 cas sur 10. La douleur et les gènes que l’hallux valgus provoque peuvent très vite devenir handicapants. Il est nécessaire d’agir dès les premiers symptômes pour éviter d’avoir recours à la chirurgie.

Comment savoir si on a un hallux valgus ?

L’hallux valgus peut être léger, modéré ou sévère selon l’angle de déviation du gros orteil. La déformation du pied est bien visible à partir d’une déviation de 20°. Cette bosse peut être indolore lorsque l’hallux valgus est léger. La douleur est principalement due au frottement de la bosse contre les chaussures. La peau au niveau de l’oignon s’épaissit alors et une cal se forme (bursite). Si on n’agit pas, la déformation va s’aggraver, le gros orteil se croisera avec le second orteil et l’appui lors de la marche va également se partager entre les quatre autres orteils qui vont de plus en plus se recroqueviller.

Soulager la douleur de l’hallux valgus

Lors d’une crise aigue, une poche de glace permet de soulager rapidement la douleur et a un effet anti inflammatoire. Cependant, la pose ne doit pas dépasser 20 minutes pour éviter une vasoconstriction dans la zone.

Les massages de la zone autour de l’oignon permettent également de le détendre. Insistez sur la base du gros orteil. Le massage peut être effectué avec ou sans huile. Ce traitement naturel de l’hallux valgus permet de soulager la douleur et  favorise une meilleure circulation sanguine. Lors du massage, vous pouvez utiliser les essentielles réputées pour leur vertus anti inflammatoires comme la lavande ou la camomille.

Les étirements des orteils donnent également un bon résultat pour assouplir la zone et soulager la douleur. Les exercices consistent à écarter les orteils, les remonter et les descendre. De plus, cela permet de renforcer les muscles du pied pour stopper l’évolution de l’oignon.

N’oublions pas de mentionner l’importance des chaussures dans le traitement de l’hallux valgus. Le port de chaussures adéquates (ni trop larges, ni trop étroites), avec au maximum 5 centimètres de talon permet un meilleur confort du pied et un bon partage de l’équilibre entre les orteils.

Si malgré ces techniques, vous constatez  que la bosse continue d’évoluer, il faudra consulter un podologue qui vous prescrira des coussinets ou un bangade correcteur adapté à votre cas.

Quand penser à une chirurgie de l’hallux valgus ?

Une chirurgie de l’hallux valgus peut être envisagée si la douleur devient handicapante. De nos jours, il est possible d’opérer l’hallux valgus sans ouvrir complètement le pied ; on parle de chirurgie mini invasive et percutanée. Il s’agit d’une technique combinant les bénéfices d’une chirurgie à ciel ouvert- qui est mieux maitrisée- et ceux d’une chirurgie percutanée c’est-à-dire sans ouverture. De ce fait, l’incision est réduite au minimum pour permettre un contact visuel ; il en est de même pour la cicatrice.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !